Confort moderne ou hérésie écologique ? Les dessous surprenants des sols chauffants.

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Les sols chauffants suscitent de nombreux débats en matière d’efficacité énergétique, de confort et de coût. Certains considèrent que le sol chauffant est un moyen efficace et économique de chauffer une habitation, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit d’un gaspillage d’énergie, étant donné le besoin de production de chaleur supplémentaire pour faire fonctionner le système. Dans cet article, nous abordons les différents arguments qui entourent cette question.

Fonctionnement des sols chauffants

Le plancher chauffant est un système de chauffage basé sur la circulation d’eau chaude, de gaz ou d’électricité dans des tuyaux ou des câbles placés sous le revêtement de sol. Lorsqu’ils sont utilisés, les planchers chauffants répartissent uniformément la chaleur à travers toute la surface au sol, ce qui crée une sensation de douceur et de confort sous vos pieds.

Eau chaude et plancher chauffant hydraulique

Dans un plancher chauffant hydraulique, l’eau chaude circule dans des tubes installés sous le revêtement de sol. La chaleur est produite généralement par une chaudière à gaz ou une pompe à chaleur qui alimente les tubes en eau chaude.

Gaz et plancher chauffant rayonnant

Le plancher chauffant rayonnant fonctionne par la circulation de gaz dans des tubes ou des radiateurs installés sous le sol. La chaleur est produite par une chaudière à gaz, qui alimente en gaz le réseau de tubes sous le sol.

Électricité et câbles chauffants électriques

Les sols chauffants électriques fonctionnent grâce à des câbles électriques chauffants placés sous le revêtement de sol. Ce type de système ne nécessite pas de chaudière et fonctionne directement avec l’électricité produite par l’installation électrique du logement.

Sols chauffants et efficacité énergétique

L’efficacité énergétique d’un sol chauffant dépend en grande partie de son mode de fonctionnement et de son type (hydraulique, électrique, etc.). Il est difficile de comparer ces systèmes entre eux car leurs performances varient considérablement en fonction de leur installation, de leur utilisation et de leurs caractéristiques spécifiques.

  • Plancher chauffant hydraulique : Plus la température de l’eau chaude est basse, moins il consomme d’énergie. Par ailleurs, un plancher chauffant hydraulique s’avère plus efficace lorsqu’il est associé à une pompe à chaleur air/eau ou géothermique plutôt qu’à une chaudière à gaz. Les pertes énergétiques sont limitées grâce à la diffusion rapide et homogène de la chaleur. Le chauffage par le sol requiert de préférence des isolants thermiques performants pour garantir une efficacité optimale.
  • Plancher chauffant rayonnant : Sa performance dépend du rendement de la chaudière à gaz utilisée. Un système à condensation sera plus efficace qu’un modèle classique. De plus, une bonne isolation du sol est primordiale pour limiter les déperditions thermiques.
  • Câbles chauffants électriques : Moins coûteux à l’installation que les autres systèmes, ce type de sol chauffant nécessite un usage modéré en raison de sa consommation d’énergie importante lorsqu’il est utilisé de manière intensive.

Avantages et inconvénients des sols chauffants

Avantages

  • Confort : La chaleur est uniformément répartie dans toutes les pièces, ce qui garantit un confort optimal pour les habitants.
  • Pas de radiateurs apparents : L’intégration sous le sol des câbles et tuyaux est un avantage esthétique puisque cela libère les murs pour placer des meubles ou des décorations.
  • Sans allergènes : Les planchers chauffants n’utilisent pas de ventilateurs ou de soufflantes qui pourraient recirculer les allergènes dans l’air ambiant.
  • Silence : Le fonctionnement silencieux du plancher chauffant est également un atout indéniable par rapport aux systèmes de chauffage traditionnels.

Inconvénients

  • Coût d’installation : Les sols chauffants peuvent être coûteux à installer, surtout s’ils sont réalisés lors de la rénovation.
  • Temps de réponse : Un plancher chauffant peut mettre du temps à chauffer un logement, car il faut attendre que le sol atteigne une température suffisante avant de sentir les effets sur le confort.
  • Incompatibilite avec certaines revêtements de sol : Certains types de revêtement, notamment les parquets massifs, ne sont pas compatibles avec tous les systèmes de sols chauffants.
  • Gestion de la température : La régulation de l’intensité du chauffage peut être moins précise qu’avec des radiateurs classiques. Il est donc important de bien étudier la mise en place d’une gestion intelligente du chauffage pour contrôler au mieux le confort et les dépenses énergétiques.

Le choix d’un sol chauffant dépendra des exigences et des priorités de chacun. Pour ceux qui recherchent un système silencieux, esthétique et confortable, un plancher chauffant peut constituer une solution adéquate. Toutefois, il convient de se méfier des idées reçues sur leur consommation énergétique et leur impact environnemental sans oublier les potentielles contraintes liées à leur installation et leur utilisation.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.