© pont thermique, résistance thermique, isolation, confort, économies d'énergie

L’impact des ponts thermiques sur votre confort et votre portefeuille : stratégies de mitigation

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Les ponts thermiques sont un phénomène courant dans nos habitations, ayant pourtant une influence notable sur notre confort intérieur et nos dépenses énergétiques. Pour contrer cet effet indésirable et préserver le bien-être à la maison ainsi que notre budget énergie, il est essentiel d’adopter certaines mesures d’atténuation. Cet article vous expliquera les conséquences induites par les ponts thermiques et vous proposera différentes approches pour y remédier.

Pourquoi les ponts thermiques sont-ils problématiques ?

Un pont thermique est une zone où les matériaux offrant une faible résistance thermique permettent un passage accru de l’énergie entre l’intérieur et l’extérieur. Par conséquent, en hiver comme en été, ces points faibles entraînent des pertes énergétiques significatives, pouvant représenter jusqu’à 30 % du total des déperditions. Cela provoque non seulement une augmentation des factures de chauffage et de climatisation, mais aussi un niveau de confort diminué au sein du logement. De plus, ils favorisent la condensation et peuvent causer des problèmes d’humidité, tels que moisissures ou détérioration des matériaux de construction.

Identification des principaux ponts thermiques

Afin de réduire l’impact des ponts thermiques sur votre habitat, il est nécessaire de localiser les zones les plus vulnérables et mettre en place des solutions adaptées. Parmi les sources potentielles de ponts thermiques, on trouve :

  • Les planchers bas et les sols de garage
  • Les jonctions entre les murs, les plafonds et les toitures
  • Les liaisons entre les façades et les éléments constructifs tels que balcon ou loggia
  • Le pourtour des fenêtres et des portes
  • Les raccordements entre différents matériaux de construction ayant des propriétés isolantes distinctes

Outils et techniques pour lutter contre les ponts thermiques

Plusieurs approches peuvent être envisagées afin de contrer l’effet des ponts thermiques sur votre confort intérieur et vos dépenses énergétiques.

1. Amélioration de l’isolation thermique du bâtiment

Un bon isolement thermique permet d’optimiser la résistance thermique de la structure, limitant ainsi les pertes énergétiques. Selon les caractéristiques de votre logement, il peut être intéressant de renforcer l’isolation existante, notamment au niveau des combles, des murs extérieurs ou encore du plancher. Lis techniques d’isolation par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE) garantissent une bonne efficacité énergétique.

2. Utilisation de matériaux spécifiques

Dans le cas de nouvelles constructions, il est conseillé de choisir des matériaux ayant une faible conductivité thermique et offrant une résistance thermique appropriée pour minimiser les pertes énergétiques. Par exemple, l’utilisation d’une membrane isolante contenant de la mousse polyuréthane ou du polystyrène expansé peut fovoriser la continuité de l’isolation.

3. Mise en œuvre d’une ventilation performante

Une bonne gestion de l’humidité et de la qualité de l’air intérieur passe par la mise en place d’un système de ventilation adéquat. La Ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet d’évacuer l’air vicié et l’humidité tout en maintenant un climat confortable à l’intérieur des pièces.

4. Choisir les bons équipements de chauffage et de climatisation

Afin de maximiser le rendement énergétique de votre logement, il convient d’équiper votre maison d’appareils de haute performance et dotés de fonctions telles que la régulation automatique et la programmation. Des systèmes tels que la pompe à chaleur, la chaudière à condensation ou encore le poêle à granulés de bois représenteront une option économique et écologique pour chauffer votre foyer.

Pourquoi recourir à un professionnel ?

Faire appel à un expert en étude thermique ou un bureau d’études spécialisé dans l’efficacité énergétique vous permettra :

  • D’identifier avec précision les emplacements et les causes des ponts thermiques
  • De bénéficier d’une expertise dans le choix des solutions adaptées à votre logement
  • D’établir un bilan énergétique complet pour orienter vos travaux de rénovation et d’amélioration du confort intérieur

Aussi, il est possible que certaines opérations de rénovation énergétique puissent vous donner droit à des aides financières (crédit d’impôt, prime énergie). Réaliser un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) avec l’aide d’un professionnel peut vous fournir une idée plus claire sur la situation énergétique de votre logement ainsi que les améliorations qui peuvent être apportées.

Connaître les enjeux liés aux ponts thermiques et mettre en place des stratégies de mitigation permet de réduire leurs conséquences négatives tant sur notre confort intérieur que sur notre budget énergie. N’hésitez pas à solliciter un expert pour vous accompagner dans cette démarche et optimiser au mieux votre habitation.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.