© Immobilier parisien : ce qui change pour les propriétaires en 2023

Immobilier parisien : ce qui change pour les propriétaires en 2023

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Augmentation de la taxe foncière à Paris

Contrairement aux promesses émises lors des campagnes électorales, la maire de Paris a décidé d’augmenter la taxe foncière de 52% en 2023. Les propriétaires parisiens risquent donc de découvrir, avec désagrément, un montant à régler bien plus élevé que prévu cette année. Cette hausse intervient après une période de quasi-stabilité durant plus d’une décennie. Les valeurs locatives, servant de base au calcul de cette taxe, sont indexées sur l’inflation, contribuant ainsi à une augmentation globale.

Limitation du nombre de nuitées en meublé touristique

Un collectif de parlementaires de gauche et de droite souhaite abaisser le nombre maximum de nuitées possibles pour les propriétaires louant leur bien en meublé touristique à 90. Pour rappel, actuellement, les résidences principales peuvent être louées pour des séjours de courte durée jusqu’à 120 nuitées par an. Les chambres louées seules chez l’habitant ne sont pas concernées par cette limite. En réduisant le nombre de nuitées autorisées, les parlementaires espèrent décourager les propriétaires de proposer leurs logements à la location touristique et ainsi libérer davantage de biens sur le marché locatif.

Taxe foncière en forte hausse au niveau national

La taxe foncière connaît une augmentation importante au niveau national, atteignant un minimum de 7,1 %, soit la plus forte hausse depuis 1986. Cette progression varie toutefois selon les communes et pourrait être encore plus lourde pour certaines d’entre elles. Il est à noter que cette situation contredit le discours du gouvernement sur les baisses d’impôts.

Les propriétaires concernés recevront leur avis de taxe foncière 2023 dès le mercredi 30 août, en ligne ou en version papier. Pour les ménages non mensualisés, les avis d’imposition seront disponibles sur le site des impôts.

Impact des changements fiscaux sur les propriétaires parisiens

  • Augmentation de la taxe foncière : Une hausse de 52% en 2023 rendra la facture plus lourde pour les propriétaires parisiens.
  • Limitation des nuitées en meublé touristique : Les propriétaires pourront louer leur bien pour maximum 90 nuitées contre 120 auparavant, dans le but de libérer des logements sur le marché locatif.
  • Hausse de la taxe foncière nationale : Les propriétaires français devront faire face à une augmentation globale de la taxe foncière, variant selon les communes.

Le dilemme entre location et achat pour les Français

Face aux évolutions fiscales et réglementaires concernant l’immobilier, de nombreux Français se questionnent sur la meilleure stratégie à adopter : rester locataire et conserver une certaine liberté, ou acheter son logement pour éviter de payer un loyer à fonds perdu ? Chaque choix a ses adeptes et est en partie dicté par les moyens financiers de chacun.

La hausse des taxes foncières à Paris et dans le reste de la France risquent d’avoir un impact significatif sur les propriétaires, avec des conséquences potentielles sur le marché immobilier. Les réformes envisagées concernant la limitation du nombre de nuitées en meublé touristique pourraient également affecter les investisseurs dans ce type de locations. La situation immobilière en 2023 sera donc à suivre de près par tous les acteurs du marché.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.