Branding Astral

Surprenant. Comment les prix au m² évoluent dans les grandes métropoles françaises ?

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

L’immobilier est un secteur en constante évolution et les prix au m² varient significativement selon les régions. Dans cet article, nous examinerons comment ces prix ont évolué récemment dans les grandes métropoles françaises, notamment à Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux et Toulouse.

Paris, la capitale toujours en tête du classement des prix

Selon l’indice de la Fnaim, au 1er septembre 2023, le prix de vente moyen à Paris était de 10.291 € /m². Malgré une baisse depuis l’année passée, il reste largement supérieur à ceux des autres grandes villes françaises. Cependant, cette baisse se confirme également sur les trois derniers mois. Lorsqu’on examine l’évolution des prix sur les trois dernières années, on voit que les prix de l’immobilier dans la capitale ont beaucoup baissé.

Les facteurs qui impactent les prix parisiens

Parmi les principales raisons expliquant cette décote, on retrouve les suivantes :

  • La crise sanitaire et la mise en place du télétravail ont poussé certains habitants à quitter la capitale pour gagner en qualité de vie.
  • L’augmentation de la fiscalité immobilière.
  • La limitation des locations touristiques avec la régulation accrue des plateformes comme Airbnb.

Lyon, poids lourd économique régional

Pour ce qui est de Lyon, le prix moyen au m² s’établit à 5 514 €, selon la Fnaim. Si Paris reste largement en tête, cette troisième ville de France attire toujours autant d’investisseurs et de candidats à l’achat. Comme pour Paris, les prix lyonnais sont également impactés par des dynamiques similaires, notamment la crise sanitaire et l’essor du télétravail. Cela conduit certains habitants à préférer la périphérie ou les communes voisines avec des prix plus accessibles.

Variation des prix entre différents quartiers

Il convient de noter que les prix varient significativement d’un quartier à l’autre à Lyon :

  • Presqu’île : 6 380 € /m²
  • Confluence : 5 720 € /m²
  • Vaise : 4 850 € /m²

Marseille, des opportunités à saisir

Marseille présente une situation particulière puisque le prix moyen au m² y fluctue autour de 3 250 €. Cette deuxième ville de France souffre d’une image moins attrayante que ses concurrentes en termes d’immobilier résidentiel. Toutefois, elle offre un potentiel intéressant pour les investisseurs compte tenu de son positionnement géographique stratégique, de sa population en croissance et de nombreux projets de rénovation urbaine.

Bordeaux et Toulouse, leader dans le Sud-Ouest

Enfin, le Sud-Ouest français comprend deux grandes métropoles très prisées pour leur douceur de vivre et leurs opportunités économiques : Bordeaux et Toulouse. Le prix moyen au m² à Bordeaux s’élève aujourd’hui à 4 710 €, tandis qu’à Toulouse, il atteint les 3 900 € /m². Ces chiffres montrent que ces villes restent abordables pour les acheteurs tout en offrant un cadre attrayant. Ces dernières années, elles ont connu de fortes hausses de prix, notamment en raison des grands projets d’aménagement urbain et des infrastructures de transport comme la ligne à grande vitesse LGV.

Des évolutions contrastées selon les villes françaises

Si Paris demeure la ville la plus chère de France avec un prix moyen au m² nettement supérieur à ceux des autres grandes métropoles hexagonales, chaque cité connaît ses propres évolutions en fonction de ses dynamiques territoriales, économiques et démographiques. Ce constat souligne l’importance pour les futurs acquéreurs ou investisseurs de bien se renseigner sur les conditions locales et de prendre en compte leurs priorités personnelles telles que la qualité de vie, les opportunités professionnelles et le budget disponible.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.