Les experts sont stupéfaits ! Découvrez la taille des panneaux solaires qui change la donne.

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Dans le cadre d’une démarche écologique et d’économie sur les factures d’énergie, l’installation de panneaux solaires est une option de plus en plus envisagée par les particuliers. Toutefois, il est crucial de déterminer la taille adaptée de ces équipements pour garantir leur efficacité.

Première étape : estimer ses besoins énergétiques

Avant d’envisager l’achat de panneaux solaires, il est essentiel d’évaluer ses besoins en électricité. Cette estimation passe par plusieurs éléments :

  • La consommation annuelle : elle est généralement indiquée sur vos factures d’électricité.
  • Les appareils électriques utilisés au quotidien : cette information permet d’affiner l’estimation de votre consommation électrique.

Déterminer le pourcentage d’électricité couvert par le solaire

Souvent, les installations solaires constituent une source d’énergie complémentaire aux autres énergies disponibles (gaz, électricité…). Pour choisir la taille de vos panneaux solaires, il convient de définir le pourcentage d’électricité que vous souhaitez obtenir à partir du solaire.

Deuxième étape : calculer la puissance nécessaire

Une fois vos besoins énergétiques estimés, il faut adapter cette donnée à la réalité de la production d’énergie solaire. En effet, cette dernière varie en fonction des conditions météorologiques et de l’ensoleillement de votre région.

Les critères influençant le calcul

Pour déterminer la puissance nécessaire de votre installation solaire, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • L’ensoleillement moyen de votre région : les heures d’ensoleillement impactent directement la production d’énergie solaire.
  • La présence d’ombrages ou obstacles pouvant limiter l’exposition au soleil de vos panneaux solaires (arbres, bâtiments…).
  • Le type de panneau solaire choisi : les performances peuvent varier selon les technologies employées.

Estimer la puissance grâce au facteur de correction

Pour prendre en compte ces divers éléments, on utilise souvent un facteur de correction qui permet d’estimer la puissance nécessaire pour une installation solaire efficace. Ce chiffre, compris entre 1 et 2, prend notamment en compte l’ensoleillement moyen de votre zone géographique et les spécificités de votre toiture (orientation, inclinaison, etc.).

Troisième étape : choisir le nombre de panneaux solaires

Avec la puissance nécessaire estimée, il est désormais possible de choisir le nombre de panneaux solaires à installer sur votre toit. Cette quantité dépendra des caractéristiques propres à chaque marque et modèle de panneau :

  • Le rendement : il s’exprime en pourcentage et varie en fonction de la technologie employée.
  • La puissance crête (ou peak Watt) : elle représente la performance maximale que peut atteindre un panneau solaire dans des conditions optimales d’ensoleillement.

Ainsi, en divisant la puissance nécessaire par la puissance crête d’un panneau solaire, on obtient le nombre minimal de panneaux à installer :

Nombre de panneaux = Puissance nécessaire (en Watts-crête) / Puissance crête d’un panneau solaire (également en Watts-crête)

Quatrième étape : considérer l’espace disponible sur la toiture

Vérifier la surface nécessaire pour les panneaux

Il est également important de prendre en compte l’espace dont vous disposez sur votre toit. En effet, les panneaux solaires peuvent être volumineux et nécessiter de disposer d’une certaine surface pour leur installation. Pour connaître cet espace requis, vous pouvez vous référer aux dimensions d’un panneau solaire et multiplier celles-ci par le nombre de panneaux calculé précédemment.

Adapter la taille des panneaux selon l’espace disponible

S’il semble que le nombre total de panneaux soit trop encombrant pour votre toiture, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Modifier le type de panneaux solaires : certains modèles sont moins volumineux tout en ayant un rendement similaire si ce n’est supérieur.
  • Envisager une installation solaire en plusieurs parties : par exemple, certains panneaux pourraient être installés sur le toit tandis que d’autres seraient disposés au sol ou sur un garage/bâtiment secondaire.

Choisir la bonne taille de panneaux solaires pour votre habitation est une démarche qui implique d’évaluer vos besoins énergétiques, d’estimer la puissance nécessaire et de prendre en compte l’espace disponible sur votre toit. Ainsi, vous pourrez disposer d’une installation solaire aussi efficace qu’optimisée, diminuant ainsi les coûts liés à l’électricité tout en contribuant à préserver notre environnement.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.