En bref

La soirée fait le plein pour les sans-papiers

Dernier rendez-vous de la Semaine de l’Égalité, la soirée débat sur « les droits bafoués » des sans-papiers a attiré environ 130 personnes le vendredi 4 décembre à la salle de la Légion-d’honneur. Parmi la dizaine d’associations participantes, la CGT estime à pas moins de 6?000 les sans-papiers qui sont aujourd’hui en grève dans 2?000 entreprises pour obtenir un titre de séjour. « Un mouvement fort, déterminé », et qui commence à faire tâche d’huile auprès des sans-papiers intérimaires. La mobilisation s’élargit aussi depuis deux ans parmi les femmes surtout employées dans l’aide à la personne, rapportait la présidente de Femmes égalité. Mais pour les intervenants, la condition de sans-papiers n’en reste pas moins des plus préoccupante. Ils ne seraient qu’un sur deux à bénéficier de l’AME (Aide médicale d’État), autrement dit d’un accès aux soins.

M.L.