Branding Astral

Les assos ne baissent pas les bras

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Formation et alphabétisation pendant le confinement : un défi à relever pour les migrants

Le jeudi 29 octobre, juste avant le dĂ©but du deuxième confinement en France, le Premier ministre Jean Castex a affirmĂ© que la formation serait toujours possible malgrĂ© les restrictions. Mais qu’en est-il des cours d’alphabĂ©tisation destinĂ©s aux migrants ? Ă€ Saint-Denis, la mission Padoc (Permanence d’accueil et d’orientation des demandeurs de cours de français), gĂ©rĂ©e par Raouf Boutbiba, joue un rĂ´le crucial dans l’Ă©valuation et la rĂ©partition des demandeurs dans les diffĂ©rentes structures offrant des cours, principalement des associations. Pour ces dernières, le premier confinement fut une Ă©preuve Ă  surmonter.

Une mission primordiale pour l’alphabĂ©tisation des migrants

La mission Padoc, basĂ©e Ă  Saint-Denis, est chargĂ©e de l’accueil et de l’orientation des migrants souhaitant suivre des cours de français. DirigĂ©e par Raouf Boutbiba, cette structure Ă©value les demandeurs et les oriente vers les associations proposant des cours d’alphabĂ©tisation, au nombre d’environ une vingtaine. Ces cours sont essentiels pour les migrants, leur permettant de dĂ©velopper leurs compĂ©tences linguistiques et de s’intĂ©grer plus facilement dans la sociĂ©tĂ© française.

Un premier confinement Ă©prouvant pour les associations

Le premier confinement a Ă©tĂ© une pĂ©riode difficile pour les associations dispensant les cours d’alphabĂ©tisation. Face aux restrictions, elles ont dĂ» faire preuve de crĂ©ativitĂ© et d’adaptabilitĂ© pour continuer Ă  fournir ces cours indispensables. Les bĂ©nĂ©voles et les enseignants ont dĂ» trouver des solutions alternatives, comme les cours en ligne, pour assurer la continuitĂ© de l’enseignement. MalgrĂ© ces dĂ©fis, les associations ont rĂ©ussi Ă  maintenir une offre de cours pour les migrants, permettant ainsi Ă  ces derniers de poursuivre leur apprentissage.

La continuité de la formation pendant le confinement

Le Premier ministre Jean Castex a assurĂ© que la formation serait maintenue pendant le confinement. Cela inclut Ă©galement les cours d’alphabĂ©tisation destinĂ©s aux migrants. La mission Padoc Ă  Saint-Denis continuera donc son travail d’Ă©valuation et d’orientation des demandeurs vers les diffĂ©rentes structures offrant des cours. Les associations, quant Ă  elles, restent dĂ©terminĂ©es Ă  assurer la continuitĂ© des cours, que ce soit en prĂ©sentiel ou Ă  distance, afin de permettre aux migrants de continuer Ă  se former et Ă  s’intĂ©grer dans la sociĂ©tĂ© française.

En conclusion, malgrĂ© les dĂ©fis posĂ©s par le confinement, les cours d’alphabĂ©tisation destinĂ©s aux migrants continueront d’ĂŞtre proposĂ©s. La mission Padoc Ă  Saint-Denis joue un rĂ´le essentiel dans l’Ă©valuation et l’orientation des demandeurs, tandis que les associations font preuve de rĂ©silience pour maintenir l’offre de cours. La formation reste ainsi accessible pour les migrants, leur permettant de dĂ©velopper leurs compĂ©tences linguistiques et de favoriser leur intĂ©gration en France.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.