Amicalement vôtre

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Titre: Marie-France Santoni-Borne : Une principale dévouée au succès de son collège

Une passion intemporelle pour l’éducation

Marie-France Santoni-Borne est connue du grand public depuis le documentaire « Madame la principale » réalisé par Thierry de Lestrade en 2002. Depuis lors, cette femme au regard pétillant et au sourire optimiste n’a pratiquement pas changé. Seule l’apparition d’une canne rouge et fleurie témoigne du temps qui passe. Pourtant, sa passion pour l’éducation demeure intacte.

Un défi à relever

Il y a presque vingt ans, Marie-France Santoni-Borne a été nommée principale du collège Pierre De Geyter à Saint-Denis. Elle parle de cette expérience comme si c’était hier, tant son engagement est resté vivace. À son arrivée, cet établissement était tristement célèbre, symbolisant les dysfonctionnements de l’éducation nationale dans les quartiers sensibles.

Une transformation remarquable

« Au début, le taux de réussite au brevet n’était que de 36% », explique-t-elle avec le ton professoral hérité de ses années d’enseignement. Mais en seulement trois ans, ce taux est passé à 75%. Une progression exceptionnelle qui lui a valu d’être décorée de la Légion d’Honneur par Jacques Chirac en 2004. Modeste, elle s’excuse presque en affirmant : « Quand je suis arrivée, la rénovation était presque terminée, il ne restait plus qu’à reconstruire ». Elle attribue également ce succès à l’engagement des enseignants qui l’ont accompagnée dans cette aventure.

Une reconnaissance méritée

Marie-France Santoni-Borne a su redonner espoir à un établissement en difficulté, permettant à de nombreux élèves de réussir leur parcours scolaire. Son travail remarquable et sa détermination ont été salués par la remise de la Légion d’Honneur. Cette distinction témoigne de l’impact positif qu’elle a eu sur la vie de tant d’élèves et de l’importance de son rôle en tant que principale.

Un modèle d’inspiration

Aujourd’hui encore, Marie-France Santoni-Borne continue d’inspirer par son dévouement sans faille à l’éducation. Son histoire prouve que la réussite est possible, même dans les contextes les plus difficiles. Sa passion et son optimisme sont des exemples à suivre pour tous ceux qui œuvrent pour une éducation de qualité et égalitaire.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.