Sports

Roller
/ Le club cherche un nouvel élan

Sdus. Deux saisons en extérieur tributaires de la météo et un nouveau sol au gymnase Pasteur peu adapté à la vitesse ont eu raison de nombre d’adhérents. Mais pas question de baisser les bras, avec la compétition en ligne de mire.
Le Sdus roller à l'entraînement au gymnase Pasteur
Le Sdus roller à l'entraînement au gymnase Pasteur


Il est 19?h?45, les lumières du gymnase Pasteur scintillent et éclairent timidement la rue du même nom. Il fait à peine 5 degrés à l’extérieur tandis que dans le gymnase des patineurs évoluent sur le lino en T-shirt. « Ça n’a pas toujours été comme ça », raconte Bernard Assako, le président de la section roller du Saint-Denis union sports. À côté de lui, Jacques Andre, entraîneur-initiateur, approuve. « L’espace est chauffé maintenant, ça nous change la vie », dit-il. Face à eux, les licenciés slaloment, s’entraînent sur un parcours d’agilité et peaufinent leur croisé-avant.

Inauguré en septembre, le « nouveau » gymnase Pasteur a rouvert ses portes aux usagers après deux ans de travaux. Le gymnase était jugé vétuste, voire dangereux, il a fallu faire peau neuve. En plus des problèmes de chauffage et d’infiltration d’eau sur la toiture, son parquet datant de 1962 ne répondait plus aux normes de sécurité. Un désamiantage d’urgence a même dû être effectué. Ces rénovations ont eu un effet pour autant inattendu. Le nouveau sol, un lino de grande qualité, ne permet plus de pratiquer le roller « comme avant ». « Il y a beaucoup d’adultes qui sont partis, certains s’enfonçaient dans le sol et perdaient de la vitesse », explique M. Andre.

Pendant les travaux, le Sdus roller s’entraînait autour du Stade de France, mais les patineurs étaient soumis aux aléas de la météo, amorçant ainsi le départ de certains. Les adultes ne sont pas les seuls concernés par ce phénomène, sur la quarantaine d’enfants que comptait le club la saison dernière, seule une quinzaine continue cette année. Pour faire revenir les licenciés, un déménagement de l’association vers le gymnase de La Courtille ou Maurice-Baquet a été envisagé cette année. « Nous avons même voulu louer un créneau à Auguste-Delaune, dans les courts couverts de tennis, confie Bernard Assako. Mais on nous l’a refusé. » Au gymnase Pasteur, la présence des nouvelles vitres compromet aussi la pratique du roller-hockey proposée par le club.


Un calendrier déjà chargé

Même si la section roller a souffert en ce début d’année, pas question pour ses responsables de ranger les patins aux placards. « Le nouveau sol convient tout de même aux pratiques légères. Il faut juste s’habituer à cette nouvelle surface », estime Jacques Andre. Il compte reprendre assez vite le chemin des compétitions. De grandes courses auxquelles participe le club sont prévues cette saison encore. En février et en avril se tiendra le challenge Start’in Course dédié aux enfants avec une finale sur le fameux circuit Carole à Tremblay-en-France. En avril prochain, la première étape des 6 heures rollers se déroulera à Salbris dans le Loir-et-Cher. L’an dernier, le Sdus avait envoyé deux équipes sur cette course, célèbre chez les riders français.

Autre grand rendez-vous, la Course dans la Cité organisée en partenariat avec le Club vélocipédique dionysien (lire éclairage) se tiendra en mai. Enfin, Jacques Andre espère emmener une équipe aux 24 heures du Mans où la course de roller se fera sur le prestigieux circuit Bugatti. « Peu de monde sait que la Seine-Saint-Denis possède de grands champions de France, d’Europe et même du Monde. Et dans toutes les disciplines?: acrobatiques, vitesse, artistique », regrette Jacques Andre, impatient de reprendre au printemps les randonnées, patins fixés aux pieds.

Maxime Longuet

Pratique Cours les lundi et jeudi de 19?h?30 à 21?h?30 et le samedi de 14?h à 17?h. Infos au 06?86?72?50?35.http://www.roller-saint-denis.fr/



Éclairage
Une plus grande place dans la Cité


Cela fait plus de 55 ans que la Course dans la Cité existe, aujourd’hui elle s’est muée en véritable rendez-vous pour cyclistes mais pas seulement. Le roller a fait son entrée il y a trois ans et bénéficie aujourd’hui de sa propre course sur le créneau du matin. Le Sdus roller participe à son organisation. « Ce qui est dommage, c’est que peu de Dionysiens participent à cette course, déplore Bernard Assako, président de la section. Il faudrait une plus grande mobilisation à Saint-Denis. » Cette course se déroulera le jeudi 5 mai prochain, jour de l’Ascension, autour du Stade de France et rassemblera comme chaque année des centaines de riders hexagonaux.


M.Lo


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur