En bref

Débat
/ L’universalisme en question à la bourse du travail

L’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis et le Réseau1905, association pour la défense de la laïcité organisent samedi 12 janvier à la bourse du travail (9, rue Génin), une série de rencontres intitulées « L’universalisme… en question ». De 11h30 à 20h, le public pourra assister à des débats, des récitals et des discussions. Cette année, l’invitée d’honneur est Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue obstétricienne et fondatrice de la Maison des femmes de Saint-Denis.

« C’est important de mettre en avant cette personnalité locale et nationale qui apporte du bonheur et de l’espoir aux femmes », a précisé Djemila Benhabib, essayiste et militante féministe, auteure des livres Ma vie à contre-Coran et de Après Charlie, laïques de tous les pays, mobilisez-vous !  Pour celle qui va animer les deux tables rondes de cette journée – « De l’universalisme à l’universalité des droits fondamentaux : quels défis ? » et « L’universalisme en action : comment agir dans son environnement ? », cette thématique a été choisie car « il existe aujourd’hui une menace vis-à-vis de l’universalisme qui se traduit sous le prisme communautaire. Les gens sont systématiquement renvoyés à leur identité, ethnique, religieuse. On insiste beaucoup sur ce qui nous divise et non sur ce qui nous rassemble », a détaillé Djemila Benhabib. L’objectif d’un tel débat ? « Mettre en lumière ce qu’on a de commun. » Mais aussi évoquer la laïcité, une notion qui « n’est pas idéologique » et « ne fait pas la guerre aux religions. C’est un élément rassembleur autour de la République », a affirmé l’essayiste.

Prix : 10 € (tarif plein) / 8 € (tarif réduit). Gratuit pour les scolaires et les étudiants. Inscriptions obligatoires : olsdcontact@gmail.com

Réactions

Le texte de l'annonce pose l'islam comme ennemi des droits, et les études sur le genre (documentant l'homophobie, le sexisme, etc.) comme dangereuses pour l'humanité - le même discours que la Manif pour tous. Il s'agit donc d'une réunion raciste et homophobe. https://blogs.mediapart.fr/merome-jardin/blog/100119/st-denis-un-faux-obervatoire-de-la-laicite-met-homophobies-et-racismes-lhonneur?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66&fbclid=IwAR2OO0S3jjbiwc_nuuPrNM4Pf90_ZwsPJdRwiGo71rGIRXp9zkMHjIARdnw
@Jérôme Martin ci-après le texte que vous évoquez https://www.helloasso.com/associations/observatoire-de-la-laicite-de-saint-denis/evenements/l-universalisme-en-question, afin que chacun puisse juger du caractère raciste et homophobe de la réunion. Vous comprendrez que le Journal de Saint-Denis, n'ayant pas pour vocation de faire la publicité de réunions à caractère raciste et/ou homophobe, ne partage évidemment pas votre point de vue. Cordialement Yann Lalande.
De l art de caricaturer des outils de compréhension des différentes formes d oppression. Comment réduire le concept d intersectionnalité à un pseudo clivage??? Bref ...l'universalisme est le prétexte pour une prestation qui me semble essentiellement islamophobe....
@Jerôme Martin, Nulle part dans le texte de l'annonce il est fait mention de l'islam comme vous l'affirmez. Vous divaguez. Certes, il est question des États musulmans comme l'Iran et l'Arabie saoudite ou des États musulmans dans leur globalité. Peut-on réduire l'islam qui est une civilisation, des cultureS et une religion (avec plusieurs interprétations qui s'inscrit dans le temps long) à la seule expression des États? Aucunement. L'islam n'est la propriété privée de personne sauf à vouloir en faire un fonds de commerce. Nous interdire de débattre de questions essentielles et fondamentales telle que l'universalisme relève d'une fermeture d'esprit digne des temps les plus obscures pour la pensée et l'humanité. Au lieu des anathèmes déversés sur les conférenciers, vous auriez dû venir les écouter pour construire un argumentaire. Car de la discussion jaillissent les Lumières ! Djemila Benhabib, marraine de l'Observatoire de la laïcité de Saint-Denis
l'OBSERVATOIRE DE LA LAÏCITE DE SAINT DENIS et RESEAU1905 ont organisé une grande journée de débats, de fraternité et de culture autour de l'universalisme et des droits de l'homme Nous avons réitéré notre soutien à Ensaf Haidar , saoudienne qui se bat pour la libération de son mari Raïf Badawi, Nous avons célébré Ghadda Hatem ,de la maison des femmes prix Simone VeIl nous avons reçu Rachida Hamdane des Résilientes de saint Denis et Zineb sous protection et menacée de mort pour avoir critiqué sa religion des rencontres , des tables rondes , contre les racismes , les extrémismes , des témoignages. De la culture avec Victor Hugo , Ravel , Kurt Weil Monsier Jérôme Martin serait-il pour un retour à l'inquisition et désigner aux tueurs potentiels les mécréants ? il faut signaler que parmi nous samedi , il y avait de nombreux algériens ou Franco Algériens qui ont fui après avoir été condamnés à mort par le GIA ( nous ne citerons pas leurs noms ). C'est un curieux retournement pour eux de se retrouver ainsi insultés, diffamés, menacés. Quelle honte pour la France !! Monsieur Martin serait professeur? de quoi? je crains le pire pour ses élèves André GOMAR
#JerômeMartin Vous devez vous tromper d'événement car le sujet n'était ni l'islam ni l'homosexualité mais l'universalisme. Vous connaissez ce concept qui guide la République et nos droits depuis le siècle des Lumières ? J'espère que vous avez pu venir assister à cette conférence et ainsi mieux comprendre la différence entre une société où tout le monde a les mêmes droits, ce qui permet l'égalité entre tous et une société structurée en groupes d'intérêts particuliers ce qui convient très bien aux capitalistes qui ont leur marché tout fait mais beaucoup moins à une société démocratique et libre où personne n'est assigné-e par sa naissance à un régime de droits spécifiques communautaires, la vraie liberté en résumé. Sinon, c'est vrai, on a parlé des dangers qui guettent notre société et surtout nos droits avec notamment le retour en force des religions les plus conservatrices comme Sens Commun ou le salafisme qui souhaitent imposer leurs idéologies sur nos droits ou nos moeurs. Ce que les universalistes craignent par dessus tout et ce contre quoi ils luttent. Comme vous j'imagine ?
@cluzel de l'art du commentaire qui ne veut rien dire, juste pour placer le mot islamophobe... rien de plus attractif dans votre verte campagne, les polémiques stériles vous manquent ?
Bonjour J'habite Saint-Denis et j'ai assisté à la conférence qui n'était ni islamophobe ni homophobe ni raciste, mais plutôt cultivée et universitaire, et qui réunissait des orateurs d'univers et d'origines très différentes parfois en désaccord sauf sur un point : le respect des droits humains et de la laïcité. Je me sens personnellement insultée et déçue par le commentaire effrayant de Médiapart (qui perd la raison) relayé en 1er commentaire du JSD par Jérome Martin (... avant la conférence ... ceci dit...ce sont donc des supputations visant à nuire ou détruire les actions et évènements permettant d'y voir un peu plus clair dans le chaos ambiant ) et je me sens contrainte de m'exprimer sinon me "justifier" face à une attaque totalement diffamatoire, d'abord auprès de mes amis, que j'avais invité, pour le cas où ils liraient ces lignes. Certes la laïcité était très présente dans le sujet de l'universalisme car indissociables en terme de respect des libertés fondamentales et des droits humains (pour certains dont je fais partie). Nous sommes dans un pays laïc où la religion comme l'absence de religion sont inféodées à la notion de laïcité, qui prône l'idée de l'universalisme comme respect des droits humains tels que définis par la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 (je vous renvoie au texte de la DUDDH : Définie comme l’« idéal commun à atteindre par tous les peuples » https://www.ohchr.org/EN/UDHR/Documents/UDHR_Translations/frn.pdf). En France, nous avons choisi d'y adhérer et je renouvelle le voeu que cela soit éternellement. Pour ma culture générale : j'ai appris que René Cassin, un de ses co-rédacteurs avait proposé de remplacer dans son titre "internationale" par "universelle", que j'interprète comme une haute ambition pour l'éternité et des dimensions qui dépassent celles de la terre. J'ai appris aussi dans la conférence du 12 janvier dernier que le mot "homme" est à y entendre dans une acception neutre telle qu'elle existe en latin ( ce qui n'existe pas en français) La laïcité déclare que les hommes et les femmes sont égaux en droit, défend la liberté de pensée et d'expression, définit et limite l'expression religieuse dans les lieux publics ( pour par exemple ne pas choquer les athées - ce que je ne suis pas) ...car si on voulait répondre aux accusations d'islamophobie chaque fois qu'on dénonce l'islam radical et son modèle de société (dont je ne veux pas), on devrait inventer le concept de laïcophobie. Bien cordialement
Je découvre que la créatrice de la Maison des femmes de Saint-Denis fricoterait avec des racistes homophobes islamophobes ... quel choc alors ! Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue obstétricienne et fondatrice de la Maison des femmes de Saint-Denis semble pourtant quelqu'un de très respectable. Comment le JSD accepte-t-il de relayer une information pareille ?
@habiba, les qualificatifs dont vous affublez les organisateurs de cette journée n'engagent que vous. Comme déjà dit précédemment, le JSD ne partage pas votre appréciation, voilà donc pourquoi la rédaction, dans son souci de respect du pluralisme, s'est fait l'écho de cet évènement. Par ailleurs une journaliste a assisté aux débats. Elle a pu témoigner que leur teneur n'était ni raciste, ni homophobe, ni islamophobe. Elle en rendra prochainement compte dans les pages du JSD et sur lejsd.com. Cordialement Yann Lalande.
Monsieur Lalande, je n'affuble certainement pas de ses propos infamants les organisateurs. Vous dites faire place à la pluralité en publiant les posts de personnes (ou personnalités ?) telles que Jérôme Martin, alors même que vous n'êtes pas sans connaître les conséquences que de tels affirmations peuvent avoir dans le contexte reconnu de tous. N'avez-vous pas es qualité de journaliste la responsabilité de ce que vous publiez ? Quel est donc ce travail de journaliste que vous prétendez effectuer ? Seriez-vous donc prêts à laisser écrire n'importe quoi par n'importe qui dans votre journal ou sur votre site sous couvert de pluralité d'expression ? Vos lecteurs seront ravis !
@habiba désolé pour le contresens. Il fallait donc lire votre commentaire de façon ironique. Dont acte. Je ne peux que vous inviter à être attentive sur ce point à l'avenir, puisque comme vous avez pu le constater vos propos pouvaient très bien être lus au premier degré, sans y voir aucune trace d'ironie. Par ailleurs vous n'êtes pas sans ignorer la charte des commentaires du JSD. C'est elle qui guide la modération, exercice souvent difficile. Les commentaires et contributions publiées sur lejsd.com sont donc jugés conformes à cette charte, que l'on partage ou non le point de vue de l'internaute. Cordialement Yann Lalande

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur