En ville

À Pleyel un collège pour deux villes

Jeudi 18 septembre, inauguration du nouveau collège Dora-Maar à Pleyel
Jeudi 18 septembre, inauguration du nouveau collège Dora-Maar à Pleyel

Jeudi 18 septembre, à Pleyel, c’était l’inauguration du collège Dora-Maar, qui accueille 350 élèves cette année, de la 6e à la 4e. L’an prochain, il montera en régime (la capacité totale est de 700) pour soulager Iqbal-Masih et Jean-Jaurès. En effet, le collège est intercommunal : les deux tiers des élèves viennent de Saint-Denis, les autres de Saint-Ouen. 

Ce bel édifice, sorti de terre en un temps record, qui aura coûté 21,8 millions au conseil général, est placé sous le signe du « tout numérique ». Néanmoins, tandis que les élus coupaient le ruban, un collectif de profs (SUD et CGT) et de parents, à l’extérieur, s’était rassemblé pour rappeler que les personnels non-enseignants (ATTEE, infirmiers, assistants sociaux) sont insuffisants dans le département, et dénoncer le recours au partenariat public-privé.

À l’intérieur, d’autres revendications, portées par les professeurs du collège, regrettaient que Dora-Maar ne soit pas classé ZEP et que le personnel d’encadrement ne soit pas plus étoffé (pas de principal adjoint, un seul CPE). 

S.B.