Sports

Rollers / Ça roule à Pasteur

Depuis octobre, la section rollers et hockey du Saint-Denis US dispose d’un tout nouvel entraîneur et de cours désormais concentrés sur le gymnase Pasteur.
Le roller s'apprend (aussi) au gymnase avec le Saint-Denis US comme ici le 12 décembre
Le roller s'apprend (aussi) au gymnase avec le Saint-Denis US comme ici le 12 décembre


Une canalisation qui pète, le chauffage qui disparaît et un froid de canard qui s’installe gymnase Pasteur. Il en faut plus pour décourager les patineurs adultes du Sdus. Tout sourire et bien en jambes, ils glissent aux quatre coins du parquet sous l’égide de leur nouvel entraîneur : Aurélien Landra. Breveté d’État, le jeune homme arrive de Dijon, capitale française de la discipline, à tel point que son marathon compte pour les championnats du monde, au même titre que New York et Hong-Kong.


Au Saint-Denis Union Sports, la qualification n’est pas en ligne de mire, mais plutôt l’apprentissage et le loisir. « Notre objectif, c’est le déplacement urbain: être capable d’évoluer en totale autonomie sans danger pour soi-même et pour les autres », lance le coach. Ses ouailles tournent, slaloment, font la course, croisent et décroisent les jambes avec fluidité. « À chaque séance, on travaille la maniabilité, le gainage et la technique. On fait des passes à dix, du foot, du basket et du base-ball avec les rollers. Ça fait travailler les accélérations et les freinages, les appuis et les changements de direction. Avec un ballon, on arrête d’intellectualiser, et on apprend plus instinctivement en s’amusant. »


La dizaine de glisseurs complices dans la salle ce soir là en redemande, de 20 à 70 ans. « J’aime la vitesse, le sentiment de liberté et le côté intergénérationnel du club. Ce qui m’a frappé d’emblée, c’est la belle osmose qu’il y a malgré les différences d’âge et de niveau », s’enthousiasme Laurence, 26 ans. Bon pied bon œil, Lucien, de 44 ans son aîné, apprécie aussi l’effort physique. Avec Jean et Serge, ils s’entendent pour trouver que c’est « un super moyen de locomotion, qui permet d’appréhender la ville différemment ». Avec prudence, car dehors, tout change ! « Il y a gravier, escaliers, montées et descentes, rues et trottoirs, piétons et voitures », listent les compères. Du Trocadéro à République, en passant par Bastille, ils se font souvent de très belles balades dans Paris.


Et puis il y a l’événement annuel du club : la Course dans la cité autour du Stade de France. « On participe aussi aux 24 Heures du Mans », ajoute Jacques André, l’une des chevilles ouvrières du club. Très à l’aise sur ses rollers en ligne, il organise des randonnées sur voies vertes et s’occupe de l’école de patinage enfants, tous les samedis matin. « Il y a cinq fondamentaux : se diriger, se déplacer, se retourner, sauter et freiner. Les gosses passent un brevet, en plus du challenge roller kids. » « La nouveauté cette année, c’est la possibilité pour les parents de patiner avec les petits plutôt que d’attendre la fin des cours », ajoute le président Bernard Assako. Les protections sont bien sûr obligatoires pour les bambins : casques, genouillères, coudières et protège poignets.


Un attirail qui devient véritable armure quand les adultes passent au hockey. Surtout pour le gardien, qui porte coquille, culotte et plastron. Les entraînements se font toujours sous la houlette d’Aurélien, en vue de rencontres loisirs. Lors du dernier Téléthon, l’équipe du Sdus était par exemple à Viarmes où elle a disputé trois matches amicaux.

Aurélien Soucheyre


Sdus Rollers gymnase Pasteur (10, rue Pasteur à Saint-Denis). École de patinage adultes débutants et débrouillés le jeudi de 19h30 à 21h30. Hockey adultes le lundi de 19h30 à 21h30. Contact au 06 09 59 06 44. École de patinage enfants le samedi de 14h15 à 15h15 pour les débutants puis de 15h15 à 16h45 pour les débrouillés. Contact au 06 86 72 50 35. Licence et cotisation, 160€ rollers adultes (240€ avec hockey en plus), 115 € enfants de 7 à 14 ans et 85 € de 4 à 6 ans. Cours d’essai gratuits, inscriptions ouvertes toute l’année.


La Briche se met au roller derby


Les artisanes, plasticiennes et métallos de la Briche se lancent dans le roller derby, sport collectif venu des États-Unis et popularisé par le film Bliss. Le nom de l’association montée en juin ? Roller der Briche. Celui de l’équipe ? Les Saintes Denises. Le groupe, qui s’entraînait autour du Stade de France, vient de recevoir des créneaux au gymnase Pasteur, les mardis et vendredis de 19h à 22h. Déjà au complet, la team débutante coachée par le Brichou Maxime Burochain vise le passage des minimum skins (pour compétences) et espère démarrer la compétition en janvier 2015.

A.S.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur