En ville

Inauguration de Jean-Lurçat, le collège numérique pilote de l’académie

Ce nouvel établissement de Saint-Denis a été présenté le 14 février. Depuis dix ans, les profs et les élèves étaient confinés dans des préfabriqués, à la suite de l’incendie de l’établissement.
Les élus invités et personnalités dans la gymnase du nouveau collège, jeudi 14 février
Les élus invités et personnalités dans la gymnase du nouveau collège, jeudi 14 février


« Enfin ! Nous avons notre nouveau collège ! » Le mot, du député et vice président du conseil général, Mathieu Hanotin, résume l’inauguration du collège Jean-Lurçat, jeudi 14 février.


Après dix années de préfabriqués, le nouvel établissement est désormais opérationnel, avec tous ses équipements : cuisine centrale de dernière  génération, gymnase d’envergure, internat d’excellence, équipements informatiques…


« Lurçat est le collège numérique pilote de toute l’académie de Créteil. Il n’y en aura que 18 en France », a annoncé Florence Rubine, nouvelle rectrice de l’académie. Stéphane Troussel, président du conseil général, s’est tourné vers elle pour rappeler que « si le bâti est important, on ne peut fonctionner sans des équipes nombreuses et disponibles ».


Si le maire Didier Paillard s’est réjoui de cette « transformation complète », auquel la Ville a participé en cédant les 17262 m2 de terrain à l’euro symbolique, il a regretté pour demain le recours au partenariat public-privé, « grave hypothèque sur l’avenir », en raison des « coûts à long terme pour la collectivité au bénéfice des groupes privés ».


Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, lui a répondu : « On est prêt à s’allier, s’il le faut, avec le diable, pour offrir aux élèves du 93 les collèges du XXIe siècle ! »


Le diable, rien de moins. L’ancien président du CG a-t-il voulu préciser sa pensée en concluant son discours, à l’intention des élèves, par la traduction (en bon français) du slogan publicitaire d’un célèbre équipementier sportif : « À vous de le faire » ?

S.B.