Cultures

Jazz et hip-hop copains, ça peut le faire

Concerts à la ligne 13.Le Round Trip Trio invite le vendredi 6 avril. Le Jazz club partage sa scène le samedi 7 avec des rappeurs.
Éric Thielemans
Éric Thielemans


Week-end de jazz à la Ligne 13 pour débuter le mois d’avril. Vendredi 6 avril, c’est Jason Palmer qui montera sur la scène. Le trompettiste américain, originaire de Caroline du Nord, y est invité par le Round Trip Trio, de Bruno Angelini (piano), Julien Augier (trompette) et Mauro Gargano (basse). Palmer, trompettiste avant-gardiste et aventureux, a étudié son art à la New England Conservatory School de Boston avant de faire ses premières armes aux côtés de Roy Haynes, Benny Golson ou encore Ravi Coltrane.


Cette soirée lui offrira l’occasion de revisiter, avec une formation inédite, les thèmes de ses deux albums, Songbook, qui date de 2008, et Rien à cacher, sorti en 2010. Le Round Trip Trio a également invité le trio Word out à participer à cette soirée de rencontres. Le groupe, formé en 2007, comprend le pianiste anglais Jim Funnell, le batteur français Thibault Perriard, et le bassiste maltais Olivier Degabriele.


Le lendemain, samedi 7 avril, ce sera au tour de « Jazz à Saint-Denis » d’investir les lieux. Avec le Théâtre Gérard-Philippe en travaux, c’est à la Ligne 13 que se conclura cette année de Jazz club. Pour l’occasion, Emmanuel Bex a proposé une affiche ambitieuse et inédite. Le quartet de Jozef Dumoulin ouvrira le bal à 20h30. Le pianiste belge, qui réside à Saint-Denis, sera accompagné d’Eric Thielemans à la batterie et de Bruno Chevillon à la contrebasse. Puis ce sera l’Open Gate Trio de Bex lui-même (avec Francesco Bearzatti au ténor et à la clarinette, et Simon Goubert à la batterie), qui prendra la suite pour une demi-heure de leur répertoire « traditionnel ».

Le son global de Saint-Denis

La suite est plus insolite. L’Open Gate Trio reviendra, mais augmenté cette fois des slammeurs Loubaki et Scor-P, des rappeurs de DR 93, de la danseuse Nolly, du beat boxeur Amar et d’un deuxième batteur, Frédéric Delestré. Le point commun entre les membres de cet éclectique casting ? Saint-Denis, bien sûr. « On part à notre propre rencontre », s’amuse Emmanuel Bex.


« L’idée c’est de travailler sur un son global de Saint-Denis, de rechercher un son collectif », au-delà des genres et des individualités. D’où le nom dont a été baptisé le projet, simplement : « Ensemble ». La scénographie répond à cette préoccupation : « Tous les artistes sur scène, comme dans une espèce d’arc de cercle, pour éviter les entrées et les sorties de scène. Quelqu’un s’avance, propose quelque chose, les autres réagissent », détaille l’organiste, pour qui le jazz n’est pas « une forme exacte, figée, mais une musique d’invitation, d’échange ».


La ville trouvera aussi sa place sonore, par le biais d’enregistrements d’ambiances de la cité, de « rumeurs de la ville », qui s’intégreront à la performance pour participer à l’élaboration d’un grand jazz urbain. Cette forme ouverte, participative, ce déroulé volontairement dépouillé va articuler la soirée en laissant beaucoup de place aux intervenants pour interagir avec spontanéité.


Et, avec une dizaine de personnes sur scène – et deux batteries –, l’objectif principal de cette soirée de clôture de la saison 2011-2012 du Jazz club sera atteint sans peine : « Cette création collective sera une soirée ludique. On va s’amuser et ça va dégager ! »


Sébastien Banse


Round Trip Trio invite :Jason Palmer, Word out + Jam session, vendredi 6 avril, à 20h30. Entrée 5€.


Jazz clubJozef Dumoulin Quartet, Emmanuel Bex avec l’ Open Gate Trio + guests, samedi 7 avril, à partir de 19h.

Ligne 13, place de la Résistance. Entrée 5€.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur