En ville

Les rails du tram T1 s’enracinent rue Delaune

Chantier particulièrement spectaculaire depuis vendredi matin 10 juin dans le secteur de l’église Neuve. Après l’arrachage des anciennes voies, des blocs tout neufs préfabriqués en Belgique ont été scellés dans le sol. La RATP a aussi ouvert une permanence d’information.
Le premier tronçon préfabriqué vient d\'être posé au carrefour de l\'Église Neuve vendredi matin
Le premier tronçon préfabriqué vient d\'être posé au carrefour de l\'Église Neuve vendredi matin



Voilà un chantier rondement mené. Dans la rue Delaune, entre le carrefour de l’église neuve et la gare SNCF, depuis le début du mois de juin, de lourds engins défoncent la chaussée et arrachent les vieux rails du tram T1. Lequel, pour cette raison est terminus place du 8 mai 1945 jusqu’à la mi septembre. Des navettes de bus de remplacement sont en place.


Après plus de dix ans d’usage intensif, cette portion de voie était dans un état de décrépitude avancée, avec ornières dangereuses pour les chevilles des piétons et grincements agressifs pour les oreilles des riverains. Un patron de bistro raconte même qu’au passage de chaque rame les verres vibraient sur le comptoir…


Une fois les rails usés et les pavés déblayés, sur un sol muni de dispositifs anti vibrations, depuis vendredi matin sont mis en place par tronçons des morceaux de voie toute neuve. Selon un procédé déjà utilisé lors de la rénovation de la ligne sur le reste de son tracé les étés passés.


Ces tronçons de quelques dizaines de mètres, réalisés en béton, et dans lesquels rails et pavés de surface sont déjà insérés, sont acheminés sur de lourds camions depuis une usine située en Belgique.. Des grues font alors glisser ces tronçons de voie dans la chaussée creusée, et les rails sont ensuite soudés entre eux.


Les portions en courbe sont réalisées de la même façon, « sur mesure », en fonction de la configuration des lieux expliquent les techniciens. « C’est un peu comme un mécano géant ». Ce système a le gros avantage de maintenir en permanence la qualité de la voie, car les pavés ne peuvent plus se déchausser.

Permanence d’info

Dans le même temps, la RATP vient d’ouvrir une permanence d’information au 14 rue Ernest Renan, destinée à toute personne souhaitant obtenir des précisions ou formuler des remarques sur les travaux en cours sur le T1 et plus largement sur le T8, qui se croiseront près de la gare. Animé par Sébastien Perceval, cet accueil de la RATP est ouvert tous les mercredis après midi de 14h à 17h30. Il est aussi possible de prendre rendez-vous (1).


Dans un premier temps, « ce sont surtout des ferrovipathes, c’est à dire des passionnées des transports ferrés, qui viennent s’informer, mais des commerçants se manifestent aussi, notamment pour s’assurer que les accès restent possibles pour les livraisons » explique Sébastien Perceval.


Pendant tout l’été, il sera possible de joindre au moins par téléphone un responsable de l’information sur les chantiers et un projet artistique de mise en valeur du secteur est en cours de réflexion. « On espère commencer à le découvrir dès cet été » souligne Nathalie Errera, de l’agence de développement territorial de la RATP pour la Seine-Saint-Denis.


Pendant ce temps, la voie du T1, construite là selon les méthodes traditionnelles, se poursuit à l’Ouest vers Asnières et le pont de l’Ile Saint-Denis est fermé à toute circulation automobile jusqu’à l’automne. Et pour le T8 si l’on s’active beaucoup du coté de la gare, il faudra attendre le printemps prochain pour voir sur le boulevard Marcel Sembat son avancée vers la Porte de Paris.


Gérald Rossi


(1) Le point d’info est installé au 14 rue Ernest-Renan. Téléphone : 06 24 40 18 23.



Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur