En ville

Tramway T8
/ Vivement le prolongement  !

Inauguré en décembre 2014, le T8 dessert Saint-Denis et, à partir de Delaunay-Belleville, Épinay-sur-Seine et Villetaneuse.
Inauguré en décembre 2014, le T8 dessert Saint-Denis et, à partir de Delaunay-Belleville, Épinay-sur-Seine et Villetaneuse.

Inauguré en décembre 2014, le T8 dessert les villes de Saint-Denis et, à partir de Delaunay-Belleville, Épinay-sur-Seine et Villetaneuse. Contrairement à ses deux sœurs T1 et T5, cette ligne, pour l’instant, n’est pas en surcharge. Mais à Saint-Denis on s’arme de patience… car on attend depuis longtemps son prolongement avec un terminus à Paris (station Rosa-Parks). Ce projet ne faisant pas partie du dossier JOP de Paris, on peut émettre quelques craintes quant à un éventuel calendrier de réalisation pour 2024.

« Ce projet fait le lien entre le centre-ville, Franc-Moisin et la Plaine, explique Elodie Montain, déléguée générale à la mobilité à Plaine Commune. Il permettrait de remplacer des lignes de bus irrégulières et surtout qui sont coupées les jours de grands événements au Stade de France. Entre trente et quarante week-ends par an, cela pénalise gravement les habitants captifs des transports en commun et qui ne sont pas motorisés. »

Pour Hakim Rebiha, adjoint aux transports collectifs à Saint-Denis, « le prolongement du T8 constitue un enjeu essentiel d’urbanisme à l’échelle de la ville : celui de la liaison entre Paris, la Plaine, le centre-ville et les quartiers. Il doit permettre de résorber les coupures urbaines et contribuer à “faire ville”. N’oublions pas que ce projet de transport vient accompagner un projet de développement avec le Campus Condorcet. Le tramway doit constituer cette colonne vertébrale ».

Si du côté d’Île-de-France Mobilités on assure que ce projet verra le jour pour 2024, le scepticisme demeure ambiant. Prévue en 2020, l’enquête publique doit impérativement se tenir à cette date si l’on vise l’horizon 2024, et qu’un accord avec la Ville de Paris soit enfin signé. Aujourd’hui, le projet est en phase de pré-études qui devraient être rendues à la fin de cette année.

Mauvaise nouvelle

La RATP, dans un diagnostic réalisé sur l’ensemble des lignes de tramway, considère que le T8 présente une fréquence très élevée notamment en heures de pointe, la plus forte en Île-de-France. Les comptages effectués par ses soins montrent que le taux de charge ne nécessite pas un renfort de ligne. En conséquence, les usagers devront subir en heure de pointe une attente supplémentaire (passage de 3 à 4 minutes), ainsi que le samedi matin et le dimanche après-midi. « Ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour les habitués de cette ligne, souligne l’AUT Plaine Commune, car si elle n’est pas saturée, sa fréquentation progresse sensiblement d’année en année. »

Soucieuse de l’intérêt des usagers et en particulier de leur sécurité à tous les niveaux, cette association compte s’adresser par ailleurs à la Ville de Saint-Denis, à la RATP et à la police nationale. « On constate une très nette dégradation des conditions de sécurité aux abords des tramways, notamment à la station Marché-de-Saint-Denis, devenue la plaque tournante d’un trafic de cigarettes, déplore Christophe Piercy, président de l’AUT Plaine Commune. Nous demandons que des mesures soient prises, car cela devient de plus en plus invivable pour tout le monde, et en particulier pour les usagers du tram. »

Claude Bardavid


Pour en savoir plus: 

Réactions

Cet article est tout de même assez invraisemblable, dans la mesure ou sa lecture reporte la faute sur les autres, comme il est de coutume à Saint-Denis/Plaine Commune. Ainsi peut on lire "Si du côté d’Île-de-France Mobilités on assure que ce projet verra le jour pour 2024, le scepticisme demeure ambiant. Prévue en 2020, l’enquête publique doit impérativement se tenir à cette date si l’on vise l’horizon 2024, et qu’un accord avec la Ville de Paris soit enfin signé." Non, du côté d'Ile de France Mobilités, il n y a - AUCUNE - annonce, encore moins sur une date de mise en service. Seuls les "espoirs" bien naïfs de nos élus locaux font croire à la population que le tramway pourrait être mis en 2024. Les documents, délibérations ou annonces au public font état de 2025 (SNCF / Région à la gare Rosa Parks), ou 2026 au mieux (Ville de Paris). Seul Saint Denis Plaine Commune font croire à 2024, via des annonces inconséquentes. Lire que la mise en service serait suspendue à un accord de la Ville de Paris est également faux, puisque le retard actuellement constaté sur les études est du aux efforts déployés par Plaine Commune pour ne pas verser son écot l'année dernière. Ce n'est que lorsque Plaine Commune s'est finalement résolue à accepter de payer sa part (février 2017) que les études ont été relancées dès mars 2017. La concertation est prévue pour cette année, première étape indispensable pour permettre d'envisager une enquête publique en 2020. Nous sommes en mai et il n'y a pourtant toujours rien en vue. Quoiqu'il en soit, une enquête publique en 2020 rend très hypothétique (en langage objectif et non politique il conviendrait de dire totalement impossible) une ouverture en 2024. Seuls nos élus essaient de nous y faire croire pour mieux se plaindre par ailleurs. Ajoutez à cela les JO qui imposeront qu'il ne se déroule aucun travaux aux environs du stade de France dès fin 2023 et vous avez le cocktail parfait pour une ouverture en 2026, 27, 28, avec un démarrage des travaux post JO ... Las, d'ici cette date plus personne n'aura à assumer des propos totalement irréalistes (par manque de connaissance du dossier) ou volontairement mensongers (chacun choisira ce qu'il préfère). Puis, la municipalité, qui rend la ville invivable et les transports infréquentables (lire l'article sur la saturation de T1 et T5), annoncera que le service n'est pas à la hauteur des habitants. Là encore, un grain d'objectivité permettrait de mettre la municipalité face à ses responsabilités : la délivrance de permis de construire à outrance, la bétonnisation sans limite de la commune, les travaux omniprésents qui pourrissent au quotidien la vie des riverains mais également pénalisent lourdement les transports. La réalisation de travaux pour le T8 est tout simplement impossible compte tenu des chantiers en cours et à venir sur le trajet prévu, sans asphyxier totalement la Ville. C'est bien tout cela qui est à l'origine de moyens de transports dégradés, et non l'état, la ratp, la région ou qui que ce soit. L'on peut effectivement regretter le choix du "tramway" T5, qui sera d'ici quelques décennies dénoncé comme un gouffre financier ou l'erreur du siècle avec T6, mais on ne peut accepter de voir une municipalité fuir ses responsabilités. La densification de la ville augmentant sans cesse la fréquentation des transports, l'absence de politique du respect de l'espace public (stationnement et activités illégales sur la voie publique), la politique de construction "dynamique" (sic) sont les vraies raisons des difficultés de transport quotidiennes des dyonisiens. Et le mauvais état des finances de Plaine Commune ("les dotations d'état, tout ça tout ça") la vraie raison du "retard" évident du tramway T8. Ca va mieux en le disant.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur