En ville

Velcom roule à petite vitesse depuis trois mois

Trois mois après sa première mise en serviceVelcom roule à petite vitesseLe réseau de vélos en libre-service installé sur le territoire de Saint-Denis et plusieurs villes de l’agglomération par la société Decaux est encore peu utilisé.

Que ce soit place des Tilleuls, devant la Légion d’honneur, Porte de Paris ou place des Droits-de-l’Homme, ce mardi midi on ne se bouscule pas vraiment autour des stations de Velcom. Voilà maintenant trois mois qu’a été inauguré ce système de vélos en libre-service dans plusieurs villes de Plaine commune, notamment à Saint-Denis dans la plupart des quartiers, en excluant cependant Pleyel et l’est de la commune.

41 vélos opérationnelles

En fait, sur les 50 stations (et 450 vélos) annoncées au total, 41 seulement sont opérationnelles sur le territoire de Plaine commune en ce début octobre. Celles proches du commissariat central rue Jean-Mermoz et voisinant la passerelle du Stade de France, quartier Franc-Moisin, ne fonctionnent pas, en raison de problèmes électriques. En 2010, trois nouvelles stations devraient être construites, l’une à Aubervilliers et deux à Saint-Denis, secteurs Gare et Porte de Paris. Parallèlement fonctionnent 14 stations du Vélib’ parisien à Aubervilliers (10) et Saint-Denis (4 dans le secteur de la Plaine).

106 abonnés à Saint-Denis

Selon les services de Plaine commune, « au 1er septembre, le nombre d’abonnés total au Velcom était de 1316 pour une journée, 126 pour une semaine et 149 pour un an (106 à Saint-Denis) ». Avec une majorité de jeunes (moins de 35 ans), plus de la moitié état de sexe masculin. Dans la localité, trois stations viennent en tête d’utilisation : place du Caquet, suivie des stations Gare et Porte-de-Paris (Gabriel-Péri).
Pour Vélib’, entre juin et septembre, 5000 locations ont été enregistrées sur les deux communes concernées, le nombre d’abonnés résidant à Saint-Denis étant de 183 personnes pour 242 à Aubervilliers. Vélib’ permet de se rendre à Paris et d’en revenir, alors que Velcom ne permet pas de quitter le territoire des villes de Plaine commune, les deux systèmes n’étant pas compatibles.

Peu de dégradations

Au chapitre des dégradations, selon Plaine commune, on totalise début septembre quelques engins endommagés et dix-huit vols. Ce qui est peu comparé à la situation observée à Paris. Du côté de la société JCDecaux, qui a installé Velcom (et Vélib’) et en assure la gestion technique, on se borne à répondre qu’« un premier bilan sera fait en fin d'année. Trois mois de mise en service étant un délai trop court pour tirer un bilan instructif ».
Gérald Rossi

***************

ÉCLAIRAGE

Mode d’emploi et tarifs

Comment rouler ? Il faut d’une part s’abonner et d’autre part payer le temps d’utilisation (au-delà des 30 premières minutes gratuites). Comment s’abonner ? Trois possibilités. Abonnement d’un jour (1€) ; sept jours (5€) et annuel (29€). Formulaire d’abonnement disponible sur le site Internet (et sur certaines bornes des stations). Dans tous les cas, une caution (non encaissée) de 150 euros est demandée.
Combien ça coûte ? Gratuit première demi-heure. Deuxième demi-heure 1€. Troisième + 2€. Pour toute demi-heure supplémentaire + 4 €. Dans la même journée, on peut emprunter un Velcom plusieurs fois, le retourner à une borne avant la fin de la première demi-heure et ne payer que l’abonnement.

Pour en savoir plus : http://www.velcom.fr/ et http://www.velib.paris.fr/

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur