À la une Cultures

Centre-ville
/ Une foire, un bazar et un marché de l’art pour les fêtes

Entre la Foire des savoir-faire solidaires, le Marché d’art contemporain de Saint-Denis et le Bazar des Arts, les amateurs d’artisanat, de créations tous azimuts et d’animations en tous genres seront à la fête.
Le Bazar des Arts proposera des oeuvres créées à partir de matériaux de récupération à petits prix.
Le Bazar des Arts proposera des oeuvres créées à partir de matériaux de récupération à petits prix.

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas et Saint-Denis n’échappe pas aux traditions. La 10e édition de la Foire des savoir-faire solidaires se tiendra du 14 au 23 décembre sur le parvis de la mairie place Victor-Hugo. Ce rendez-vous se positionne comme un tremplin pour l’artisanat local : bijoutiers, stylistes, artistes plasticiens, éditeurs et designers occuperont la tente principale qui jouxtera l’Agora dédiée aux ateliers d’initiation aux métiers d’art.

Dans cet espace, les visiteurs pourront découvrir le travail sur cuir recyclé avec les étudiants du lycée Bartholdi, des techniques ancestrales d’impression aux encres naturelles, la restauration de peinture, la démonstration de broderie et même une trocante par l’association Dionys’SEL organisée du 15 au 18 décembre.

Arts plastiques et dj sets

Depuis trois ans, la Foire des savoir-faire solidaires s’appuie sur un nouvel événement : le MACS, Marché d’art contemporain de Saint-Denis (anciennement la foire au B’Honneur). Cette année, les résidents du 6b ont repris la main sur ce marché éphémère organisé dans la salle de la Légion d’honneur. Le MACS réunira pendant dix jours une vingtaine d’artistes locaux qui œuvrent sur le territoire autour de diverses disciplines : peinture, photographie, sculpture, sérigraphie… Vendredi 14 décembre, à partir de 17h, un vernissage suivi d’un DJ set axé funk africain concocté par DJ Mim’s donnera le coup d’envoi du MACS. 
 

Le lendemain à 16h, le musicien et auteur Jackson Thélémaque proposera une lecture musicale de sa fiction La fille de la rue des Ursulines. Dimanche 16 décembre, le chanteur Julien Allafort assurera le goûter-concert et, lundi 17, le duo formé par les artistes Betty Meissonnier et Erwan Peyre présentera son dialogue sonore Relationcheap. Des apéros-DJ sets sont prévus les jours suivants et un concert de rock psychédélique des Chinese Whispers accompagnera le finissage de cette expo-vente.

Les visiteurs dionysiens seront gâtés cette année, puisque la galerie de l’Adada ouvre son Bazar des Arts au 13 au 24 décembre également. Comme son nom l’indique, le petit souk mettra en vente des œuvres à petits prix là aussi.

Ce marché aux bonnes affaires, entièrement faites en matériaux de récupération, permettra d’acquérir des créations d’une trentaine d’artistes, la plupart résidents de l’Adada. Tout le monde a à y gagner, acquéreurs comme créateurs. Car ce type d’initiative est un coup de pouce non négligeable aux artistes locaux qui ont bien du mal à joindre les deux bouts. « Il y a un tabou en France autour de la question de la monétisation dans les arts plastiques. L’idée de coller des étiquettes fluo sur les œuvres comme nous le proposerons en a fait tiquer certains. Pour moi ça permet justement de casser ce tabou au sein même de la communauté artistique. Il n’y a rien de honteux à vouloir vivre de notre art. On ne va pas brader non plus nos œuvres mais plutôt adapter nos créations en fonction du public et de l’événement », affirme le pochoiriste Guaté Mao, qui chapeaute ce projet et bazardera quelques-unes de ses dernières créations. Aussi, Guaté Mao assure que les deux marchés d’art vont travailler en bonne intelligence et parviendront à un brassage de leurs publics. « On s’entraide sur la communication et, grâce à une signalétique au sol, on va établir une sorte de circuit », confie le pochoiriste. Question de solidarité.

Maxime Longuet

Foire des savoir-faire solidaires du vendredi 14 au dimanche 23 décembre, vendredi 14 (11h30/20h), samedi 15 et 22, dimanche 16 (10h/20h), lundi 17, mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 (11h30/19h30), vendredi 21 nocturne (11h30/21h), dimanche 23 (10h/18h). Place Victor-Hugo. Programme complet : www.foiresavoirfaire.com Marché d’art contemporain de Saint-Denis du vendredi 14 (11h30/minuit) au dimanche 23 (14h/minuit) décembre, salle de la Légion d’honneur (16, rue de la Légion-d ’Honneur). www.le6b.fr Bazar des Arts, du jeudi 13 au lundi 24décembre (15h/21h, jeudi et samedi jusqu’à 22h30), au Soixante Adada (60, rue Gabriel-Péri). www.60adada.org

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur