À la une Cultures

Mots et Regards
/ Une fête peut en cacher une autre

A l'occasion de la troisième édition de la Fête des Lumières, l'association Mots et Regards organise des ateliers de confection pour les familles dionysiennes.
L'objectif de ces ateliers de confection : créer des parapluies d'un genre féérique.
L'objectif de ces ateliers de confection : créer des parapluies d'un genre féérique.

Des balles de coton et quelques lampions montés sur un parapluie, un peu d’huile de coude, et le tour est joué ! Dans le cadre de la troisième édition de sa Fête des Lumières, Mots et Regards propose aux familles dionysiennes de participer aux ateliers de confection qui se tiendront les 17, 18 et 24 novembre à la salle Choisel, le QG de l’association. L’objectif de ces ateliers est de créer des parapluies d’un genre… féerique. Bardées de petites lampes et d’une couche de ouate (notre photo), ces ombrelles luminescentes paraderont avec leurs créateurs le 1er décembre entre la place des Tilleuls et la place Jean-Jaurès.

Les ateliers préparatifs de novembre, qui peuvent accueillir une centaine de personnes, seront l’occasion aussi de fabriquer des structures métalliques et des coiffes lumineuses pour le défilé. Le joyeux cortège descendra toute la rue de la République et sera accompagné dans sa déambulation par les échassiers de la compagnie Cirk & Dance et la batucada Drumbata, deux formations venues de Montreuil. La parade de la Fête des Lumières s’achèvera avec une performance visuelle (VJing) sur les murs de la ville. À noter une petite nouveauté cette année : des lampions seront distribués gratuitement par Mots et Regards aux badauds qui seraient tentés de participer à cette promenade festive.

Noel à la mode japonaise

Après cette balade étincelante, l’association s’attellera à la préparation d’un autre événement qui se déroulera le 16 décembre : son réveillon solidaire. Un temps mis entre parenthèses, ce rendez-vous est l’occasion de s’ouvrir à de nouvelles cultures, loin des clichés. Ainsi, 2018 marquant le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, Mots et Regards a concocté un programme dédié au pays du Soleil Levant et à ses traditionnelles fêtes de fin d’année. Exit Noël, une fête purement commerciale chez les Japonais. La résidence basilique accueillera la veille, là encore, des ateliers préparatifs ouverts aux familles (à partir de 6 ans). Il s’agira de s’initier aux origamis et au kadomatsu, l’art floral nippon qui accompagne les fêtes de fin de l’année. Ces compositions végétales sont censées, selon les croyances shintoïstes et bouddhistes, apporter bonheur et chance à ceux qui en ornent leur maison. Lors du réveillon, des contes japonais et des haïkus (poèmes très courts) seront lus dans les deux langues, une dégustation de plats typiques sera proposée (pas de sushis !) tandis que la compagnie de danseurs artistiques Nuba se mettra en scène avec des danses traditionnelles japonaises. Yatta ! (1)

MLo

Ateliers de novembre et du 15 décembre, de 15h à 18h, salle Choisel (16, rue de Strasbourg). Fête des Lumières samedi 1er décembre, distribution de lampions à 18h30, départ du cortège à 19h. (1) Je l’ai fait!, en japonais.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur