À la une Sports

Football américain
/ Un royaume à rebâtir

Avec un nouveau président à la tête du club et le retour d’anciens venus garnir l’effectif, les Monarques ont démarré la saison sur de nouvelles bases et retrouvent des ambitions.
L'équipe des Monarques de Saint-Denis a démarré la saison sur de nouvelles bases et retrouvent des ambitions.
L'équipe des Monarques de Saint-Denis a démarré la saison sur de nouvelles bases et retrouvent des ambitions.

Les New England Patriots de la star Tom Brady ont remporté face aux Rams de Los Angeles (13-3) la 53e édition du Superbowl, la grand-messe du Foot US diffusée en mondovision dans la nuit de dimanche à lundi. Une des éditions les plus défensives et la plus pauvre en points de l’histoire.  Mais ce sixième titre glané par le quaterback vedette des « Pats » ne fait pas le bonheur d’Axel Gnehi Koue.

Président des Monarques de Saint-Denis depuis l’été dernier, le dirigeant de 24 ans est plutôt partisan du « tout le monde sauf les Patriots ». « C’est certainement la meilleure équipe de l’histoire mais ce qui est dommage c’est qu’avec eux il n’y a jamais de suspense, ils gagnent tout le temps ! »

Fan des Baltimore Ravens, « pour leur défense légendaire et notamment Ray Lewis ! » (linebacker emblématique des Ravens de 1996 à 2002), Axel Gnehi Koue, qui a succédé à Thomas Génin à la tête du club, est du genre à soutenir l’outsider plus que le grand favori. Cela tombe bien, cette saison, les Monarques ne sont pas partis pour jouer les premiers rôles. Engagée en Régionale 1, l’équipe fanion nourrit le doux rêve d’accéder au niveau national.

Mais le président ne veut pas brûler les étapes. « L’an dernier l’équipe jouait en championnat probatoire, où évoluent les clubs en difficulté ou qui viennent d’être créés. Cette saison c’est la vraie compétition, avec une possibilité de monter en Nationale 3. Mais pour ça il faudrait que nous soyons champions. » Pour l’instant, les Monarques sont encore loin du compte : après trois journées, l’équipe, toujours coachée par Thierry Joujou, cumule une victoire (0-16 contre la réserve des Molosses d’Asnières) et deux matches nuls (12-12 face aux Quarks de Villebon-Longjumeau et 16-16 contre les Pendragons d’Attainville). Mais les vert et or, deuxièmes du classement, restent très bien placés en vue des play-offs. « Mon projet serait que l’on atteigne au moins les demi-finales, histoire de montrer qu’on a repris du poil de la bête et que l’équipe est redevenue compétitive. »

 

L’apport des « anciens »

Pour y parvenir, les Dionysiens peuvent s’appuyer sur un effectif nettement étoffé : d’une petite vingtaine la saison derrière, l’équipe première aligne désormais jusqu’à 42 joueurs sur les feuilles de match. Plusieurs d’entre eux sont revenus prêter main-forte après quelques années passées loin du stade Delaune. « La plupart sont des gars avec qui j’ai grandi au club », précise Axel, lui-même linebacker de l’équipe première après avoir débuté chez les cadets en 2010.

En attaque, le receveur Bouba Barry a retrouvé l’équipe après un passage en championnat Élite, chez les Cougars de Saint-Ouen-l’Aumône. « Certains ont joué en Élite, en D2 ou en D3. Ils reviennent ici avec plus d’expérience et un bagage technique plus étoffé. » De même, Paul Veritas, formé au club depuis les cadets et coach des équipes jeunes, est venu renforcer le secteur défensif du « Royal squad ». Une défense sur laquelle les Monarques veulent s’appuyer pour amorcer leur reconquête. Sans doute inspirés par les Ravens de Ray Lewis… ou les Patriots de Tom Brady.

Corentin Rocher

 

Du mal à fédérer les jeunes

Il y a encore quelques années, la section football américain du Sdus comptait une équipe de cadets, de juniors, un groupe de « flag » (forme de foot US où les placages sont remplacés par l’arrachage de drapeaux) et l’équipe seniors. Cette saison, parmi sa soixantaine de licenciés, les Monarques ne comptent qu’une quinzaine de juniors. Et ont dû former une entente avec le club de Sannois pour que ces jeunes puissent goûter à la compétition. 

« Nous n’avons plus de section cadets depuis 3 ans », déplore Axel Gnehi Koue, qui pointe la concurrence des clubs voisins de La Courneuve et Asnières, ou celle du rugby, parmi les éventuels facteurs. « On constate que le forum des sports ou les campagnes d’affichage ne suffisent plus à amener les plus jeunes vers le foot US. Nous allons devoir travailler là-dessus à l’avenir, idéalement avec les écoles, accueils de loisirs et collèges car cela reste le plus efficace. »

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur