Cultures

Un Marivaux fort à propos au TGP

L’une des principales raisons de la réussite du spectacle Le jeu de l’amour et du hasard, de Marivaux, mis en scène par Jean Liermier, vient du parti prix scénographique de Philippe Miesch.

Cette pièce montre des personnages qui prennent la place d’autres?: deux jeunes gens de bonne famille, pour mieux se découvrir mutuellement avant un mariage éventuel, ont l’idée de se faire passer pour leurs domestiques alors que ces derniers jouent leurs rôles. D’où une succession de quiproquos portés par la belle langue de Marivaux, aussi subtile et claire que drôle et précise.

Une mécanique parfaitement huilée qui suggère que « le mérite vaut bien la naissance », comme l’affirme Dorante même si, au bout du compte, lorsque les masques tombent et que chacun est encore surpris de ce qu’il fut un instant, tout rentre dans l’ordre. Quoique, allez savoir… La trouvaille vient du fait que les comédiens jouent sur un plateau fortement incliné, percé de trappes et de portes d’où personnages et objets surgissent au gré des scènes.

Et cette inclinaison, évidemment inconfortable, sert le jeu des acteurs en ce sens que ceux-ci évoluent dans un équilibre instable, fragile, tel qu’est la situation des personnages, jouant eux-mêmes un rôle qui n’est pas le leur. Les pas hésitent, les paroles aussi, naturellement, et le plaisir du jeu, à mille lieues de la tentation fréquente du sur-jeu, s’en trouve ainsi accru.

B.L.

Le jeu de l’amour et du hasard jusqu’au 6 décembre, du lundi au vendredi à 20?h, samedi à 19?h, dimanche à 16?h. Relâche le mardi. Tarifs?: 20 €, 13 € pour les habitants de Seine-Saint-Denis, 10 € pour les Dionysiens. Réservations au 01?48?13?70?00 Dimanche 22 novembre à l’issue de la représentation, rencontre avec les comédiens et le metteur en scène.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur