En ville

Incendie du 6 Paul-Eluard
/ Très lourd bilan

Au moins cinq morts et deux blessés graves dans le sinistre.
Les pompiers ont eu du mal à venir à bout d'un feu violent.
Les pompiers ont eu du mal à venir à bout d'un feu violent.

C'est dans la nuit que la triste nouvelle a été connue. L'immeuble de quatre étages situé au 6, rue Paul-Eluard, où un incendie s'est déclaré lundi 6 juin de 19 heures à 22H30, retenait finalement des cadavres.

Mardi 7 juin matin les recherches se poursuivent toujours pour savoir si le bilan déjà très lourd en restera là. En plus des cinq victimes découvertes dans les décombres de l'immeuble, on dénombre deux blessés graves et neuf blessés légers (dont trois pompiers).

Les origines du sinistre sont encore inconnus à cette heure. Lundi en début de soirée, quand le feu a été circonscrit par les pompiers et que le SMUR de l'hôpital Delafontaine évacuait les blessés, le premier bilan, encore officieux, faisait état d'une douzaine de blessés.

Présent sur place, l'adjoint au maire Stéphane Peu nous indiquait que l'immeuble n'était pas classé insalubre et ne faisait pas partie du plan PNRQAD de requalification. Certains habitants massés sur les trottoirs déploraient quant à eux des conditions d'habitat difficiles et parlaient de squat dans la cave de cet immeuble.


Réactions

Bonjour. J'ai habité cet immeuble de 1990 à 1997, au 3e étage. Je suis révoltée d'entendre dire que cet immeuble n'était pas classé insalubre, parce qu'il aurait dû l'être. Lors de la signature de mon contrat, la pseudo-agence (qui est devenue ensuite un atelier de confection clandestin, 20 rue des Envierges à Paris) m'a réclamé une somme en liquide sans reçu. Les locataires n'avaient jamais de quittances de loyer. Les différents "propriétaires" étaient tous de la même clique. Jamais aucune amélioration des locaux n'a été effectuée quand j'y étais, pas plus qu'après : je suis toujours dionysienne et je passais jeter un coup d'oeil de temps en temps dans les locaux collectifs. Et ce "laisser-aller" (c'est peu dire) a fait cinq morts !
Bonjour. Encore une fois, les réponses des élus est une insulte aux habitants. S. PEU dit que l'immeuble n'est pas insalubre. Mais c'est juste administrativement que l'immeuble ne l'était pas. S. PEU parle comme un technocrate. Bête et méchant. Passant régulièrement devant, il était peut être récent (1950) mais vraiment dégradé. Et puis cela n'a rien à voir avec l'age. On le voit avec les résidences près du stade de France, même pas 20 ans et déjà usées. C'est la faute à qui cette fois ci... Ah oui, à pas de chance !!!! Paix à leurs âmes.
Quand je repense à ces pseudo-gauchiste qui manifestait devant le novotel car il trouvait que le centre ville de St-Denis était en gentrification, tout ça pour garder la misère sur St-Denis et faire réélire leurs amis à la mairie. Si c'est ça la gauche, alors je suis de droite.
suis d'accord avec vous.la politique la plus sure c'est de ne rien dire ,ne rien voir. C' est Une fois que le feu est bien parti que l'on crie au feu. pour beaucoup de choses il en est ainsi. pour moi le plus déplorable c'est que l'on vote encore pour les mêmes. depuis le temps on devrait changer de cartel politique Je me comprends je pense que beaucoup sont dans ma ligne de pensée