À la une En ville

Technologie au collège
/ RoboCup puissance 5

Samedi 5 mai se déroulait à Bordeaux (1) le concours de robotique RoboCup. Cinq élèves du collège Pierre De Geyter y ont participé.
Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar, Jehane et leur professeur Laurent Cabannes se sont classés 4e du concours national Robocup
Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar, Jehane et leur professeur Laurent Cabannes se sont classés 4e du concours national Robocup

Le principe de la Robocup est simple : des jeunes âgés de 11 à 19 ans doivent présenter un robot capable d'effectuer les différentes épreuves proposées. Pour la région Île-de-France, ce sont cinq élèves de 3e du collège De Geyter qui ont mis en scène leur progéniture. Parcours d’obstacles, montée et descente d’une pente, mettre des balles dans un bac, les élèves ont travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois.

Cohésion et esprit d’équipe

C’est grâce à Laurent Cabannes, professeur de technologie depuis treize ans et à De Geyter depuis douze ans, qu’Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar et Jehane ont participé au concours RoboCup Junior. « J’ai rencontré le président de RoboCup France au Salon de l’éducation et il m’a motivé pour y inscrire mes élèves », relate l’enseignant. Et les élèves ont répondu à l’appel. « Lorsque le professeur a proposé le projet, je me suis désigné tout seul parce que j’aime beaucoup la technologie », raconte Abderrahmane, concentré derrière ses lunettes sur l’ordinateur. Concentration, cohésion et esprit d’équipe sont de rigueur pour pouvoir mener à bien ce projet sous le regard attentif et teinté d’admiration de M. Cabannes. « J’ai essayé de faire une équipe mixte avec des élèves des différentes classes et ils sont géniaux », confie-t-il.

À quelques jours de l’épreuve, les cinq jeunes, âgés de 14 à 15 ans, étaient enthousiastes et fiers de présenter leur création. Tout aux dernières modifications de la programmation du robot, Jehane se livre : « Je suis un peu stressée parce qu’on est les seuls à représenter l’Île-de-France. On est très attendu, d’après ce que le président de RoboCup France a dit au prof. » Agathe ajoute : « Je suis plutôt optimiste pour certaines des épreuves, et puis notre prof nous rassure beaucoup. » Yassin, joyeux et blagueur, l’affirme : « Il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas là-bas si on y arrive ici ». Et il dit juste. Après plusieurs tests, le robot semble répondre aux ordres. Le professeur est ravi, les élèves tout à la joie d’avoir réussi la programmation. « On ne va pas se ridiculiser, notre robot est pas mal », annonce M. Cabannes. Yassin ajoute avec un grand sourire : « Pas difficile, quand on a le meilleur prof de technologie de la terre (rires). »

Hanane Mokrani (stagiaire)

(1)   Les collégiens de De Geyter se sont finalement classés 4e au concours national.

Réactions

Bravo aux élèves du lycée De Geyter. Les robots sont une nécessité avec le vieillissement de la population. Dans plusieurs hôpitaux américains des robots ont été déployés, ils naviguent de manière autonome dans l'hôpital, accomplissent des tâches administratives, observent les patients, et détectent des maladies. Cela rassure les patients. L'arrivée des robots dans les hôpitaux représentera un gain de temps important et épaulera le personnel médical.