En ville

Écoles primaires
/ Rentrée très limitée et reportée au 18 mai

Une toute petite partie des élèves de primaires dionysiens pourront reprendre le chemin de l'école et à partir du lundi 18 mai plutôt que le 12 mai. Seuls huit groupes scolaires seront relancés dans un premier temps. Les écoles maternelles resteront fermées.
Vides depuis le 17 mars, les écoles de Saint-Denis le resteront une semaine de plus
Vides depuis le 17 mars, les écoles de Saint-Denis le resteront une semaine de plus

"C'est un travail de dentelle, précise Suzanna De La Fuente maire adjointe à l'enseignement primaire. Nous refusons d'ouvrir les écoles le 11 mai, les conditions ne sont pas réunies. Après un entretien avec les syndicats de l'éducation, ceux du personnel municipal et les fédérations de parents d'élèves le 4 mai, la Ville a pris la décision d'ouvrir partiellement ses écoles élémentaires et seulement à partir du lundi 18 mai. "La semaine du 11 mai sera consacrée à un travail de collaboration et de construction pour préparer le 18", explique Suzanna De La Fuente.

Seuls huit groupes scolaires - un par quartier- ouvriront leurs portes à 15% des élèves dionysiens. "Nous avons choisi les groupes scolaires en fonction des locaux, afin de mettre en place les exigences sanitaires dans les meilleures conditions", détaille l'adjointe à l'enseignement. Une capacité d'acceuil limitée qui amène la municipalité à prioriser l'accès aux établissements scolaires aux enfants "qui se sont complètement éloignés de l'école et sont en situation de décrochage scolaire" ainsi que tous les enfants dont les parents exercent des professions mobilisées dans la lutte contre le coronavirus. "Ceux déjà accueillis dans l'école solidaire Joliot-Curie mais aussi notamment les enfants de personnes travaillant dans les transports et les écoles", présise Laurent Russier dans un courrier aux parents d'élèves de Saint-Denis mis en ligne le 5 mai sur les réseaux sociaux. Le choix de remettre ou non les enfants à l'école reste cependant jusqu'au 2 juin sur la base du volontariat.

La Ville a en revanche décidé de laisser fermées les écoles maternelles, "sauf cas exceptionnels". La restauration scolaire sera assurée dans les classes avec des repas froids préparés par la cuisine centrale et ne seront pas facturés aux familles. 
Les centres de loisirs ouvriront également leurs portes dès le 18 mai après l'école et le mercredi. L'accueil du matin ne sera en revanche pas assuré. 

Les groupes scolaires qui ouvrent leurs portent le 18 mai:

- Taos Amrouche, le Cordouan
- La Roseraie de Chambrun
- Joliot-Curie Moulin Basset
- Rodin Renoir Franc Moisin
- Diez Madigou, Saint-Léger, Le Rouillon
- Hugo Balzac l'Ermitage 
- Calmette Pasteur Floréal

Olivia Kouassi 

Réactions

Cette ville est une gabegie: - Il n’y aurait donc que 15% d’élèves méritant d’être accueillis alors que la plupart des écoles sont REP et REP+. - Et cette fumeuse cantine gratuite qui tombe du ciel !!! - On n’est pas prêts alors que la date est connue depuis des semaines Vivement la chasse d’eau pour vider les écuries d’Augias Il manque l’école Anatole France dans la liste.
@Jean Bon. La date du 11 mai était connue effectivement... mais le cahier des charges de 63 pages pour cette rentrée scolaire vient juste de sortir ! Comment peut-on prévoir sans savoir ? ... Sur cette décision, j'approuve Russier.
Pourquoi un seuil de 80% des capacités de réanimation et non pas un seuil de 90% ? D'où viennent ces limites de la tension hospitalière ? Le classement des départements en vert et rouge ne présente aucun caractère scientifique. Pour avoir une rigueur scientifique il faudrait que la Direction Générale de la Santé cite ses sources et explique ses choix. La carte des départements est politique (cf la tribune de la chercheuse Juliette Morel dans le journal Libération du 5 mai 2020). Le choix des seuils est politique. Il s'agit pour le Ministre Véran et pour la Direction Générale de la Santé de montrer du doigt certains départements français dont le nôtre. C'est injuste car le confinement a été bien respecté. En mai 2020, notre département étant classé en rouge, les cafés et les restaurants de Seine-Saint-Denis ne pourront pas rouvrir ce qui provoquera des dépôts de bilan et des suppression d'emplois. Notre département est-il suffisamment prospère pour supporter de telles difficultés économiques ? La Seine-Saint-Denis serait en droit de contester le choix des seuils de tension hospitalière devant le tribunal administratif.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur