@ vous

Aménagement
/ Réaction d’un citoyen Dionysien au projet de circulation dans le quartier Pleyel

Nom ou initiales: 
Mieux vivre Pleyel

Le gros problème de ce projet concerne la forte augmentation de la circulation des véhicules dans le quartier Pleyel. En effet, supprimer les bretelles d'entrée et de sortie sur l’autoroute A1 à la Porte de Paris et compléter l'échangeur de l’autoroute A86 à Pleyel n'aura pour conséquence que l'augmentation du flux de véhicules dans ce quartier. De plus, le projet de suppression partielle ou totale de la rue Francisque Poulbot qui fait aujourd'hui le lien entre le boulevard Ornano/la rue du Docteur Finot et les bretelles d'accès à l'A86 aura pour effet immédiat de faire converger ce flot de véhicules incessant vers le boulevard Anatole France qui n'a pas la capacité pour contenir ce flot. Ce qui est encore plus difficile à comprendre et encore moins à accepter, est le fait que les techniciens ou ingénieurs qui ont conçu et élaboré les futurs plans de circulation dans le quartier Pleyel, aient ignoré que l'un des plus grands groupes scolaires de Seine Saint-Denis (Anatole France - 700 enfants env.) est sur cet axe de circulation dont il a hérité le nom ! Un plan de circulation de véhicule cohérent dans le quartier Pleyel doit être conçu avant toute construction. Ainsi, la sauvegarde ou la transformation de la rue Francisque Poulbot semble un pilier essentiel de ce projet. En effet, cette rue qui est à la périphérie des habitations et qui longe les voies ferrées de la SNCF, absorbe à elle seul la majeure partie du flot de véhicule entrant sur la A86 aujourd’hui. Il serait judicieux de la densifier afin qu’elle puisse prendre aussi une partie du flot de véhicule sortant de cette autoroute. Il suffirait qu'elle ait quatre voies de circulation : deux dans chaque sens. Aujourd'hui, Plaine Commune Saint-Denis ne fait rien, voir s'oppose à la sauvegarde de cette rue dont l’existence est corrélée avec la diminution du flux de véhicules sur le boulevard Anatole France. Trois propositions ont été faites par les collectifs et citoyens du quartier Pleyel, à savoir : 1- le contournement de la future gare en logeant les voies ferrées, 2- la construction d'une trémie pour acheminer les véhicules entre le boulevard Ornano et la rue du docteur Finot avec les bretelles d’accès et de sortie de la A86 (directions Gennevilliers existante et Bobigny en devenir). Cela éviterait le flot de véhicules aux abords de la future gare Pleyel, 3- la conception du pont de franchissement en le collant à la rue Francisque Poulbot actuelle ou une nouvelle rue repoussée aux abords des voies ferrées pour gêner le moins possible les immeubles de la future ZAC qui seront construit sur sont tracé actuel. Il est à indiquer que cette dernière proposition, était celle qui a été faite par les élus de pleine commune aux habitants du quartier Pleyel au début du projet d'implantation de la gare et avant conception de la ZAC. Les projets de Plaine commune ont évolué depuis mais pas dans l'intérêt des habitants du quartier Pleyel et encore moins de leurs enfants et de ceux venant des autres quartiers qui fréquentent le groupe scolaire Anatole France qui subiront la pollution et l'insécurité lié à la proximité du boulevard portant le même nom et qui est prévu seul pour drainer le flot de véhicule incessant entrant ou sortant de la A86. Actuellement, il semble bien que l'intérêt des habitants du quartier Pleyel passe après les projets dits "d'intérêt public" que sont la gare et la future ZAC: c'est choquant ! Je rejoins les associations et collectifs du quartier Pleyel dans leurs actions et dans leurs propositions destinées à défendre la qualité de vie des habitants du quartier Pleyel, sans s'opposer pour autant aux projets de la ZAC et de la Gare. 

Aménagement

Réactions

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur