Cultures

Musée d'art et d'histoire Paul Eluard
/ Prime à l’expérimentation

Fin 2018, le musée de Saint-Denis a reçu le premier prix du dispositif « Osez le musée » pour l'exemplarité de ses actions menées en faveur des publics dits empêchés.
Le recueil de contes intitulé Racines et les audioguides élaborés avec des adultes apprenants français et des habitants des quartiers Pierre-Sémard et Romain-Rolland ont permis au public dionysien de s’approprier le musée de façon inédite.
Le recueil de contes intitulé Racines et les audioguides élaborés avec des adultes apprenants français et des habitants des quartiers Pierre-Sémard et Romain-Rolland ont permis au public dionysien de s’approprier le musée de façon inédite.

« Le musée de Saint-Denis contribue à montrer la voie d’un musée en partage, ancré dans la réalité du territoire et en résonance avec ses besoins sociaux, maison commune et lieu de citoyenneté ouvert à tous. » C’est en ces termes élogieux que s’est exprimé le directeur général des patrimoines du ministère de la Culture, Philippe Bardat. Fin 2018, le premier prix du dispositif « Osez le musée » a été décerné, à l’unanimité, au musée de Saint-Denis pour l’exemplarité de ses actions menées en faveur des publics dits empêchés.

« Ce sont les personnes les plus vulnérables sur le plan économique, précise Lucile Chastre médiatrice culturelle au sein de l’établissement lauréat. Ce prix récompense notre politique adossée à celle du schéma d’orientation culturelle de la Ville. C’est la reconnaissance officielle de notre politique d’inclusion ».

Le recueil de contes intitulé Racines et les audioguides élaborés avec des adultes apprenants français et des habitants des quartiers Pierre-Sémard et Romain-Rolland ont permis au public dionysien de s’approprier le musée de façon inédite. Projet porté conjointement avec l’Unité d’archéologie et Franciade et remarqué par le ministère de la Culture, Empreintes aura même droit à un second volet dans une forme augmentée. S’ajouteront aux ateliers céramiques dirigés par l’artiste Maëlenn Le Clainch, des ateliers dédiés à la sérigraphie avec Antoine Petit du Soixante Adada. Une réunion d’information au sujet de cette deuxième édition est prévue le 6 février à 14h à l’ancien carmel.

À noter que le prix Osez le musée s’accompagne d’un crédit de 25 000€. Un coup de pouce bienvenu vu l’ampleur des chantiers à venir.
 

Pourvu que ça dure !

L’année 2019 semble donc démarrer sous les meilleurs auspices pour l’établissement. Aussi, son nouveau nom, Musée d’art et d’histoire Paul-Éluard, a été validé par le Haut Conseil des musées de France. Là aussi, c’est une forme de reconnaissance du musée qui est doté d’un fond exceptionnel de manuscrits et d’œuvres du poète, natif de Saint-Denis. Cette nouvelle dénomination sera inaugurée lors de la Nuit des Musées le 18 mai prochain avec des lectures d’impromptus poétiques sélectionnés par le comité des lecteurs de la médiathèque Centre-Ville. Un rendez-vous auquel se grefferont des apprentis médiateurs du lycée partenaire Paul-Éluard (décidément !). Ces projets tous azimuts démontrent qu’il est plus que temps pour les Dionysiens de s’approprier leur musée… Alors, osef (1) du musée ?

 

Maxime Longuet

(1) Osef (on s’en fout) acronyme souvent utilisé sur internet.