@ vous

Ecologie
/ Prendre la question climatique au sérieux ?

Nom ou initiales: 
Michel Ribay
Samedi 13 octobre, la Ville organisait, en partenariat avec l’association Aides, une journée contre les discriminations qui touchent les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT). 
 
Au sein du village associatif, sur le parvis de l’hôtel de ville, de nombreuses associations avaient répondu présents.
 
L'intention affichée de convergences des luttes semblent avoir tourné (si l'on en croit la recension qui en est faite par le JSD) plus à la cacophonie qu'à autre chose. 



L'initiative consistant en premier lieu à combattre les discriminations sexuelles n'en reste pas moins à saluer. 

 
En revanche et si l'idée est plus que louable  : accompagner cette initiative d'une animation permettant de soutenir financièrement l'association AIDES (710 euros récoltés), la forme retenue (le jour même des manifestations pour le climat !!!) ne peut que conduire à s'interroger : va-t-on vraiment prendre la question climatique au sérieux ?
 
En effet, est-il raisonnable de continuer à avoir recours à des animations nécessitant le fonctionnement pendant près de six heures Place Jean Jaurès d'une grue de levage classée convoi exceptionnel (dotée d'un puissant moteur diesel) sans oublier les émissions (de particules et GES) générées par le déplacement à Saint-Denis ?
 
Certes, on rétorquera qu'il faut bien … parce que… et puis c'est pour Aides et que on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs. Certes, vous me direz 3 fois par semaine de nombreux véhicules diesel, et pas de première jeunesse, rentrent en centre ville pour le marché et on bien du mal à s'en extirper… ça dure… ça émissionne…ça particule…
 
Et bien justement… pourquoi en rajouter ?
 
Donc, franchement, est ce bien raisonnable ? La réponse est non.
D'autres animations sont-elles possibles pour aider une association comme Aides ? La réponse est sans aucun doute oui.
 
Quant aux véhicules diesel pour le marché il va bien falloir (le plus tôt sera le mieux) traiter ce sujet certes complexe mais bien réel.
 
Sauvez le climat (pendant qu'il en est encore temps) nous concerne tous. Une sorte en somme de convergences des intérêts.
Ecologie

Réactions

Je vais faire court : j'adhère.

Bonjour.
@Mr. Ribay.
Vous participez au conseil municipal, vous voyez comme moi qu'il n'y a pas d'action concrètes. Les bonnes intentions sont la (fêtes, annonces, études, manifs) mais on ne vas plus loin.
On ne vas pas plus loin car l'écologie a un coût. Et vous le savez comme moi, les riches ne paient pas pour les pauvres et les modestes qui peuplent les villes de l'Est de Paris. Et ils n'ont pas prévu d'accompagnement pour cette fameuse transition écologique. Et c'est la meilleur façon de montrer l'écologie comme une punition (comme la démontrer C. RANGUIN pour le stationnement payant).

Quand au marché, j'avais fait la proposition d'enlever un jour de marché sur la place Victor Hugo (le vendredi par exemple) et avoir la halle ouverte du mardi au dimanche pour les fruits et légumes.

Moins de pollution, c'est aussi moins d'activité, voir même de la décroissance et consommer moins (je me l'applique à moi même déjà).

J'adhère également... Enfin, la municipalité est tout sauf ecolo..
Il faut regarder tous les arbres arrachés dans la ville pour être remplacés par du béton.. Des maire adjoint qui ont des voitures de fonction alors qu'ils habitent à côté de la mairie...etc on étouffe dans cette ville

Je ne comprends pas que m. Ribay qui est un véritable ecolo reste encore avec ces rois du béton

Bonjour @Azzedine - Si j'ai bien compris, dans son "casus belli / chantage", Julien Colas lui veut carrément rajouter un jour de marché le samedi ... au moins à l'essai !

Bonsoir
@Mourad.
J'ai pas lu sa lettre et d'ailleurs, pour être honnête je préfère qu'il parte. C'est quoi son bilan à part les 80 000€ à la MCA données sur l'exercice 2017 alors qu'on est fin d'année. Peût être auront ils une prolongation en 2018.
On a une ville sur-utilisée... On devrait réduire la voilure. Mais lui voudrait un jour de plus. C'est marcher sur la tête.
Mais pourquoi faire?? Encore plus de camions, de monde, saletés.
On devrait donner l'opportunité aux villes voisines d'avoir elles aussi un marché. En enlevant un jour chez nous. Pour aussi que la ville respire. Qu'elle soit moins utilisée.

Il a surtout parler des problèmes de sécurité de propreté. Mais je pense que L. RUSSIER a du lui répondre que Saint Denis est un phare et que ces sujets sont ceux de l'extrême droite.
Laurent Russier va t il s'occuper en plus de commerce...? en plus de la sécurité? De la propreté??

Pour lutter contre le réchauffement climatique il faut développer l'utilisation du vélo. En France cinq cent mille vélos sont volés chaque année. Quelles sont les idées des écologistes pour permettre aux habitants des villes populaires de se déplacer en vélo sans se faire voler celui-ci ? Pourquoi Plaine Commune ne crée pas des abris sécurisés de vélos dans les neuf villes, comme le font de nombreuses villes (exemple Rueil-Malmaison) ? Pourquoi le département de Seine-Saint-Denis ne se coordonne-t-il pas avec les départements voisins du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine pour créer des pistes cyclables interdépartementales c'est à dire une A86 cyclable ?

Dans son blog "Saint-Denis ma ville ouverte", l'ami Pierrot" prétend que Michel RIBAY règle "des comptes personnels à travers cette contribution ...

Est-il utile de préciser à qui l'ami Pierrot à prêter sa plume alimenter à l'encre de la haine ?

http://saintdenismavilleouverte.com/

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur