En bref

Pour le service public

Les services publics sont en danger. La municipalité l’affirme haut et fort. La fin de la taxe professionnelle et la réforme des collectivités locales sont au centre d’une campagne qu’elle lance avec le relais de forces politiques et d’associations de Saint-Denis. Didier Paillard a envoyé un courrier à tous les habitants dans lequel il est vent debout contre la suppression de la taxe professionnelle qui représente « 37 millions d’euros pour Saint-Denis et 142 millions pour Plaine commune ». Le maire précise que déjà, en 2009, « les dotations de l’État à la Ville ont diminué de 21 euros par habitant ».
S’agissant de la réforme des collectivités, le maire affirme que « le gouvernement veut nous obliger à supprimer des emplois et des activités, à réduire les investissements ». « Ce qui est en jeu, c’est la vie de chacune et de chacun d’entre vous, c’est notre ville, c’est notre vie. » En conclusion, il convie les Dionysiens à une réunion publique jeudi 10 décembre, à 19?h, en mairie.

D.Sz