@ vous

8-Mai-1945
/ Place de la pisse

Nom ou initiales: 
Andréa S.

On a vu arriver, voilà pas loin de deux ans maintenant, d’énormes containers place du 8-Mai-1945. De grosses masses en ferraille, bien moches, bien imposantes, qui masquaient les improbables – mais appréciables – palmiers plantés dans le minuscule square côté rue Auguste-Gillot. On se renseigne. On apprend que c’est l’œuvre d’une, voire plusieurs associations qui ont de grands projets d’animation pour le site. Initiative louable : cette place, en dehors d’accueillir principalement des fêtes foraines ou des cirques et leurs malheureux animaux en captivité, n’est pas exploitée à sa juste valeur au vu de sa superficie et de sa centralité. Aujourd’hui, les événements organisés autour des containers semblent bien rares. En revanche, la présence massive de ses mastodontes en métal est pérenne et a engendré un phénomène auquel les associations bien attentionnées n’avaient pas songé : le lieu fait office d’immense pissotière ! À n’importe quel moment du jour et de la nuit, on croise fréquemment des types – de tout âge, en galère ou en costard – en train de se soulager sur les parois des caissons. Ça pue l’urine, ça laisse des flaques et des traces immondes parmi lesquelles il faut zigzaguer. Sans parler des rats qui vous surgissent entre les pattes en plein jour. Mais ça, c’est une autre histoire…

8-Mai-1945

Réactions

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur