En ville

Maison des seniors
/ Philippe Vallin est décédé

Philippe Vallin en décembre 2008
Philippe Vallin en décembre 2008

C'est avec beaucoup de tristesse que l'on a appris la disparition de Philippe Vallin, coordinateur des animations à la Maison de seniors, décédé, de maladie,  jeudi 27 octobre à l’âge de 46 ans.

"Débordant d’énergie, surbooké, comme il dit, mais toujours disponible, généreux tant en paroles qu’en sourires, il dégage spontanément un élan de sympathie", écrivait Benoît Lagarrigue en 2008, lorsqu'il avait fait le portrait de Philippe Vallin dans le Journal de Saint-Denis.

Ses obsèques auront lieu mercredi 2 novembre, à 10h, au funérarium de Montmorency et à 11h au crématorium du cimetière des Joncherolles à Pierrefitte.

La Maison des seniors, qui reste ouverte et met à disposition un livre d’or à tous ceux qui souhaitent transmettre un message aux proches de Philippe, suspend ses activités jusqu’au 4 novembre.

 


Pour en savoir plus: 

Réactions

Un portrait fait par le Journal de Saint-Denis en 2008. On y retrouve toute l'énergie de Philippe... http://cbasil.free.fr/bozo/www.philippevallin.com/article-25724312.html
Bonjour, Philippe était un type bien, comme on en trouve finalement pas mal au sein des services publics. Nous avions initié ensemble, avec le concours de mon ami Ben Ali Chérif, pour le compte de la Semaine de l'Internet, fin 2001, une série d'initiatives en lien avec Paris 8, dont une fameuse conférence sur les logiciels libres qui avait fait un tabac auprès des séniors, dont il s'occupait déjà. Je l'avais recroisé quelque fois, dont une qui m'a marqué (c'est à peu près à l'époque de la photo publiée dans le JSD), où il accompagnait en tant que flutiste un jeune slameur dénommé, Auzef, qui concourait pour le concours télévisé "Franceôfolies". Salut à toi Philippe. Nous avions le même âge. C'était pas une raison pour partir si tôt.
Oui c etait un collegue adorable connu au service enfance en tant que collegue ,puis chef , ces rapport avec les autre on toujours ete simple et gaie, toujours d humeur egale et aimant partager avec moi sa passion pour la musique. Juste quelqu un de bien.... je ne garde que de bon souvenir de l epoque pleyel. Que nos sourrires et ceux de tes proches t accompagne dans ce dernier voyage .
C'est avec tristesse que j'ai appris le deces de Philippe.C'est notre passion commune de la flute qui nous a lies. Nous avions chacun une collection de flutes. Honneur et Respect.