En ville

Maison des seniors
/ Philippe Vallin est décédé

Philippe Vallin en décembre 2008
Philippe Vallin en décembre 2008

C'est avec beaucoup de tristesse que l'on a appris la disparition de Philippe Vallin, coordinateur des animations à la Maison de seniors, décédé, de maladie,  jeudi 27 octobre à l’âge de 46 ans.

"Débordant d’énergie, surbooké, comme il dit, mais toujours disponible, généreux tant en paroles qu’en sourires, il dégage spontanément un élan de sympathie", écrivait Benoît Lagarrigue en 2008, lorsqu'il avait fait le portrait de Philippe Vallin dans le Journal de Saint-Denis.

Ses obsèques auront lieu mercredi 2 novembre, à 10h, au funérarium de Montmorency et à 11h au crématorium du cimetière des Joncherolles à Pierrefitte.

La Maison des seniors, qui reste ouverte et met à disposition un livre d’or à tous ceux qui souhaitent transmettre un message aux proches de Philippe, suspend ses activités jusqu’au 4 novembre.

 


Pour en savoir plus: 

Réactions

Un portrait fait par le Journal de Saint-Denis en 2008. On y retrouve toute l'énergie de Philippe... http://cbasil.free.fr/bozo/www.philippevallin.com/article-25724312.html
Bonjour, Philippe était un type bien, comme on en trouve finalement pas mal au sein des services publics. Nous avions initié ensemble, avec le concours de mon ami Ben Ali Chérif, pour le compte de la Semaine de l'Internet, fin 2001, une série d'initiatives en lien avec Paris 8, dont une fameuse conférence sur les logiciels libres qui avait fait un tabac auprès des séniors, dont il s'occupait déjà. Je l'avais recroisé quelque fois, dont une qui m'a marqué (c'est à peu près à l'époque de la photo publiée dans le JSD), où il accompagnait en tant que flutiste un jeune slameur dénommé, Auzef, qui concourait pour le concours télévisé "Franceôfolies". Salut à toi Philippe. Nous avions le même âge. C'était pas une raison pour partir si tôt.
Oui c etait un collegue adorable connu au service enfance en tant que collegue ,puis chef , ces rapport avec les autre on toujours ete simple et gaie, toujours d humeur egale et aimant partager avec moi sa passion pour la musique. Juste quelqu un de bien.... je ne garde que de bon souvenir de l epoque pleyel. Que nos sourrires et ceux de tes proches t accompagne dans ce dernier voyage .
C'est avec tristesse que j'ai appris le deces de Philippe.C'est notre passion commune de la flute qui nous a lies. Nous avions chacun une collection de flutes. Honneur et Respect.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur