À la une Cultures

Après les dictées géantes
/ Passe ton certif’ avec Rachid Santaki !

Mercredi 13 mars a eu lieu à Paris le lancement en grande pompe de l’opération « Passe ton certif’ » de l’écrivain et scénariste dionysien Rachid Santaki, en partenariat avec la région Île-de-France.
Mercredi 13 mars, l'écrivain et scénariste Rachid Santaki a lancé l'opération « Passe ton certif’ » en partenariat avec la région Ile-de-France.
Mercredi 13 mars, l'écrivain et scénariste Rachid Santaki a lancé l'opération « Passe ton certif’ » en partenariat avec la région Ile-de-France.

Fort du succès de ses dictées géantes dans l’ensemble du territoire, l’écrivain et scénariste dionysien Rachid Santaki se lance un nouveau défi : remettre au goût du jour le certificat d’études. Cet examen mythique de fin d’études a connu son apogée entre 1866 et 1989. 

« L’idée est de le dépoussiérer, d’en faire quelque chose de ludique en réunissant toutes les générations. L’épreuve revisitée est ouverte à tous, dure trente minutes et est axée autour de quatre matières principales : dictée, calcul mental, poésie et histoire-géo », précise l’auteur de Flic ou Caillera. Réunis dans l’enceinte de l’hémicycle de la région Île-de-France – partenaire de l’opération –  plus de 200 participants ont répondu à l’invitation. La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse (LR) souligne le « caractère intergénérationnel » et « la convivialité » du projet dans son discours de préambule. 
 

Cet après-midi du mercredi 13 mars, c’est l’épreuve de la dictée qui s’est naturellement imposée pour l’inauguration de cette initiative qui démarrera dans les lycées franciliens au mois d’avril, hors temps scolaire. Arborant les t-shirt floqués « Passe ton certif’ » offerts par les organisateurs, petits et grands ont donc planché sur un extrait de littérature classique : Germinal d’Émile Zola. À la clé, une tablette numérique pour le meilleur de chaque catégorie : écoliers, collégiens, lycéens, adultes, découvertes (personnes en apprentissage ou en situation de handicap). Habitué à accueillir les débats politiques, l’amphithéâtre parisien a définitivement pris des allures d’immense salle de classe. 
 

Un pont entre les générations

Des convives de tout âge et de tout milieu sont présents. Parmi eux, des retraités et écoliers dionysiens ont partagé les prestigieux bancs de l’Assemblée. Cette dictée a été l’occasion de dédramatiser l’orthographe ensemble et de réunir deux générations autour de la langue française dans une ambiance bon enfant.

Émilie, enseignante de CM2 à l’école Joliot-Curie, confesse : « Je n’ai jamais vu leur écriture aussi jolie ! Ils sont ultra motivés malgré la peur de tomber sur des mots compliqués. » Ghani, référent à la Maison des seniors, est venu accompagné d’un groupe « excité à l’idée de partager ce moment de culture avec les plus jeunes et de retrouver cet examen d’antan que certains ont passé ». S’exercer et apprendre sans la pression de l’échec… « Passe ton certif’ », le nouveau bébé de Rachid Santaki, promet d’être une belle réussite. 

 

Wanice Kouri

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur