@ vous

Compteurs LINKY
/ Partenaires pour la Ville - Flicage compteurs LINKY

Nom ou initiales: 
François-Emmanuel Zambeaux

Bonjour,

J'habite à La Plaine Saint-Denis, et je tiens à témoigner du harcèlement que je vis à mon domicile, de la part des équipes d'ENEDIS, pour m'imposer la pose des compteurs communicants LINKY.
Malgré plusieurs recommandés envoyés pour signifier mon refus, malgré le moratoire prononcé par la Ville de Saint-Denis pour suspendre l'installation des compteurs LINKY, les équipes d'ENEDIS ont continué à me harceler et ont continué à poser les compteurs LINKY dans mon quartier, sans jamais tenir compte ni du moratoire de la Ville de Saint-Denis, ni de mes recommandés.

Je continue à être appelé régulièrement par téléphone de la part des équipes d'ENEDIS.
Il existe de nombreux témoignages sur Internet qui relatent le harcèlement commercial d'ENEDIS pour la pose des compteurs LINKY ; une opération uniquement commerciale d'un gadget devenu comme par magie "indispensable" et "obligatoire", du jour au lendemain.
Obligatoire, les LINKY ? Que l'on me montre les textes de loi qui mentionnent l'obligation d'avoir un LINKY à domicile. Jusqu'à présent, aucun technicien LINKY n'a été en mesure de me présenter ces textes, se contentant de me dire que c’est obligatoire et que si je refuse maintenant, après ce sera payant.

Je passe évidemment sur toutes les violations de l'espace privé que j'ai pu constater dans mon entourage ; les équipes d'ENEDIS étant prêtes à tout pour rentrer chez vous, sans même vous demander l'autorisation.
Je me demande ce que cache un tel acharnement.
Mais ce n’est pas tout, devinez qui a pris le relais pour venir chez moi me rappeler que les LINKY sont "obligatoires" ?

L'association PARTENAIRES POUR LA VILLE, vous avez bien lu !
Je viens d'être démarché à domicile par l'association Partenaires pour la Ville. Leurs médiateurs avaient pour mission de me convaincre d'accepter la pose du compteur LINKY que j'ai déjà refusée plusieurs fois par lettre recommandée.
N'y a-t-il pas un mélange des genres là ?

Je les ai appelés, et on m'a répondu au téléphone la chose suivante : Partenaires pour la Ville a accepté une mission de deux mois car ils auraient visiblement besoin d'argent.
Je rappelle que cette association, par ailleurs largement financée par la Ville de Saint-Denis, a pour mission première, je cite, "d'intervenir dans le domaine de la médiation sociale à Saint-Denis et en Seine-Saint-Denis".
Je suis profondément choqué de voir que la mission de Partenaires pour la Ville a été complètement détournée : de la médiation dans les quartiers, on est passé à de la publicité pour les compteurs LINKY !
Où est la priorité ? La priorité va-t-elle à la médiation dans les quartiers ?

Visiblement non ! Visiblement, la priorité pour Partenaires pour la Ville semble être devenue la pose des compteurs LINKY ! Comme s’il n'y avait pas bien d'autres problèmes beaucoup plus importants à régler à Saint-Denis.
Il faut croire que non ! Il faut croire que les intérêts financiers autour des compteurs LINKY sont tellement importants, qu'ENEDIS est même prêt à "acheter" des médiateurs de quartier pour imposer la pose des LINKY !

Donc, pendant que les médiateurs font du porte à porte pour le compte d’ENEDIS, nos enfants se font agresser tous les jours aux abords du Lycée Suger, n’y a-t-il pas un problème ?
En province, dans les villages, la gendarmerie s'occupe du flicage pour la pose des LINKY ! A Saint-Denis, c'est Partenaires pour la Ville qui s'en occupe.
Que pense les élus de la Ville de Saint-Denis de telles méthodes ? Ils sont pour l'instant restés bien silencieux sur le sujet, sont-ils au courant ?

Compteurs LINKY

Réactions

Bonjour,
Malheureusement, il y a du vrai dans ce qui vous est dit..... malheureusement
Je vous invite à consulter ce site
https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-compteur-linky-le-vrai...
La loi ne rend pas Linky obligatoire, mais le fait d'avoir un contrat d'électricité vous impose de l'accepter.

ce passage est clair :
"3. Je dois accepter le remplacement de mon compteur : VRAI.
Il est expressément stipulé dans votre contrat que le gestionnaire de réseau peut « procéder au remplacement des appareils en fonction des évolutions technologiques ».

En effet, le compteur n’est pas la propriété du client. Il est partie constituante du réseau de distribution d’électricité, et appartient par conséquent aux collectivités territoriales selon l’article L. 322-4 du code de l’énergie. Ces dernières délèguent l’exploitation du compteur aux gestionnaires de réseaux de distribution (ERDF sur 95% du territoire) ou aux entreprises locales de distribution. Par conséquent, le consommateur n’a aucun droit sur ce compteur.

Par ailleurs, vous ne pouvez interdire l’accès au compteur à un technicien ERDF ou un agent agréé, même si ce compteur se trouve à l’intérieur de votre logement. En refusant la pose du compteur, vous risquez d’engager votre responsabilité à l’égard du professionnel, avec un risque de résiliation du contrat."

UFC Que Choisir joue malheureusement un rôle très ambigu de "VRP des compteurs LINKY". UFC Que Choisir semble jouer un rôle d'accompagnement d'ENEDIS pour la pose des LINKY - les extraits que vous avez cité le montrent bien.
Si les LINKY sont si "obligatoires" que ça, pourquoi devoir créer une "milice privée" au service d'ENEDIS pour aller chez les gens ? On le voit bien avec Partenaires pour la Ville à Saint-Denis ! C'est bizarre quand même !

un contrat c'est une chose et le bon sens c'est une autre chose, les clauses abusives ça existe, aucune entreprise peut vous imposer un compteur qui vous espionne, c'est anti constitutionnel, en plus nous savons que c'est dangereux le bon sens est de protéger sa famille.

Le répondeur juridique d’Europe 1 : « L’obligation d’un objet connecté à un citoyen est anticonstitutionnelle »
https://www.youtube.com/watch?v=_sOEqGWcnUU&feature=youtu.be

Je souhaite apporter des éléments d’appréciation qui semblent manquer aujourd’hui.
PPV93 a travaillé avec la société ENDY ENERGIE.

Cette société a pour mission l’installation des compteurs Linky au quartier de la Plaine Saint-Denis, et Saint-Ouen. Pour sa mise en œuvre et pour la bonne conduite de cette action en direction des habitants et au sein des habitats, elle a souhaité recourir à une action de porte à porte pour la prise des rendez-vous et a pensé à la médiation, et ainsi à PPV93.

Sur cette base une action a été montée avec pour objectif : rencontrer, expliquer le contexte de l'installation et prendre un rendez-vous pour la pose avec le technicien.

PPV a démarré le 1er mars après une formation-information donnée par cette société aux médiateurs sur les bases suivantes : informations, prises de rendez-vous : listing communiqués, moyens d’accès, méthodologie de suivi et compte rendu. La durée de l’action minimum prévue était de 2 mois de mars à fin avril 2017 avec possibilité de reconduction pour la totalité de la fin de l'année 2017.
La directrice a été interpellée par des habitant.e.s de la Plaine sur le lien PPV 93-Ville et sur la mission elle-même : beaucoup pensaient que PPV est complètement financé par la Ville et ne comprennent pas pourquoi PPV faisait cette médiation. La direction a rappelé le cadre associatif de PPV et la position de tiers agissant dans cette action.
Six autres habitantes (2 hommes et 4 femmes) de la rue Eiffel, ont été rencontrées par un médiateur la samedi 11 mars pour expliciter la démarche et l’action globale de PPV.
Le responsable de cette médiation de chez Endy, a été rencontré à 11h30 à la demande de PPV le jeudi 23.
J’ai rencontré personnellement à leur invitation, des habitant.e.s de la Plaine le jeudi 23 mars de 18h15 à 18h45 au préalable d’une réunion qu’ils avaient programmée. Après des éclaircissements sur la mission confiée par Endy, j’ai proposé de compléter le temps de formation-information des médiateurs par un temps de travail avec les membres du conseil citoyen et peut être d’un membre des services municipaux explicitant le point d vue de la ville sur cette pose des compteurs Linky , et de réfléchir à un document (de la part du conseil citoyen par exemple) reprenant les arguments contestant la pose des compteurs Linky.
La mission telle qu’elle se déroulait a été suspendue dès le lendemain vendredi 24.
L'association PARTENAIRES POUR LA VILLE, était chargée de prendre des RV pour la pose en apportant des informations, uniquement celles émanant de Enedis.
PPV93 n’est jamais intervenu aux abords du Lycée Suger mais l’association intervient toujours aux abords des collèges Iqball Masih et Dora Maar, et assure toujours les traversées de certaines écoles, et les tranquillisations déambulations à la Plaine et à Pleyel et ce sans interruption.

Voici qui rétablit la réalité des faits sur une action somme toute assez marginale dans l’ensemble des interventions de l’association. La qualification de flicage est particulièrement insultante pour les professionnel.le.s de PPV, médiateurs formés ou en formation. Cette agitation limitée, en tout cas, ne sert pas la médiation dans toute la dimension que nous entendons avec nos partenaires, Ville ou entreprises comme habitant.e.s, développer. Ce dont témoignent l’action quotidienne sur l’espace publique ou les points info ou la tenue régulière des comités de partenaires de PPV93.

Jean Paul Espié, président, et le bureau de l'assocation PPV93

Moi ce qui me pose problème ce n'est pas que des compteurs LINKY soient posés, le problème c'est quand les médiateurs PPV se présentent comme agents de la Ville.
Le problème c'est quand les médiateurs PPV se font passer pour des agents de la Ville et qu'ils se servent de vigiks pour accéder directement aux paliers d'immeuble au lieu de sonner à l'interphone et se présenter.
Pour finir, les médiateurs PPV, sur le quartier Plaine, passent dans les immeubles aux heures de sorties d'école, prennent des photos des boîtes aux lettres des habitants absents...

Bonjour, Je salue ce post de François Zambeaux, car j'ai moi même partagé colère et étonnement avec Mme Idier lors de la visite des agent PPV à mon domicile, situé également à la Plaine.
PPV perçoit des subventions municipales non négligeables voire nécessaires à son fonctionnement ; est également rétribuée par la municipalité pour un certain nombre d'actions de médiations déjà citées.
Or, comment feindre l'ignorance et l'air de ne pas y toucher, dès lors que la Municipalité oppose un moratoire quant à l'installation rendue obligatoire par Enedis de ces fichus compteurs ? Ce mélange de genres ne faisant pas bon ménage, cela pose la question sous-jacente d'autres types de missions pouvant également être menées par PPV, allant parfois à l'encontre de principes de base élémentaires que nous pouvons imaginer.. Flicage ou collaboration étroite...?
Ceci étant, lorsqu'Enedis pourra à distance couper l'électricité d'habitants en difficulté, PPV pourra toujours recevoir ces mêmes habitants au sein de la gare Plaine Voyageurs pour les aider dans leurs démarches permettant d'y "voir plus clair"...CQFD