Cultures

L’Atelier Fabrique
/ Nouveau studio photo à Saint-Denis

« Il est difficile de percer dans ce milieu. Alors, un jour, j’ai décidé de tout vendre et d’acheter ce lieu pour en faire un studio. » Ce « milieu » comme l’appelle Fabrice Dang, c’est celui de la photographie. Si c’est un univers aux perspectives floues, il n’est pas question pour lui d’abandonner boîtiers, éclairages et objectifs. Après être passé par le paysage, la mode et le nu artistique, Dang donne un nouveau souffle à sa carrière en ouvrant son studio l’Atelier Fabrique situé rue Catulienne. C’est au numéro 2 qu’il s’est installé, dans l’ancien atelier de l’artiste sculpteur Jean Kiras, auteur des vingt bornes en métal qui forment le parcours historique entre la basilique et le Stade de France. Il a fallu deux ans de travaux pour remettre en état l’atelier, laissé longtemps à l’abandon. « J’ai eu un coup de cœur énorme pour la structure, se souvient Francis Dang. Maintenant, j’aimerais que l’Atelier Fabrique devienne un lieu culturel incontournable à Saint-Denis. Je voudrais faire venir aussi les écoles maternelles et les primaires. »


Tourné aussi vers le public scolaire

Les deux espaces, l’un de 80m2 et l’autre à l’étage de 38m2, pourront accueillir des expositions de photographes (confirmés ou débutants) et des ateliers découverte tournés vers le public scolaire dionysien. Les visiteurs pourront y découvrir comment fonctionne un cyclorama d’angle, comment jouer sur les lumières avec des pantographes, comprendre l’utilité des fonds de couleur… En somme, développer une culture photographique. Pour mieux la défendre ? « Les nouvelles technologies nous font aussi oublier la technique, considère Francis Dang. L’image a de moins en moins de valeur. Les photographes ont du mal à vivre alors que la photographie (la vente du matériel ndlr) ne s’est jamais aussi bien portée. Mais pour moi la réussite c’est avant tout d’avancer dans ses projets, tout simplement. »

À l’instar du studio Rouchon implanté depuis deux ans à la Plaine, l’Atelier Fabrique proposera ses locaux à la location aux artistes photographes et aux entreprises pour des sessions de shooting ou de tournage. « Nous ne sommes pas du tout concurrents, tient à clarifier Fabrice Dang. L’idée est plutôt de décharger les grands studios de photo s’ils ne peuvent pas recevoir certains clients. »

Pour le plateau équipé du cyclorama, il faut compter 230€ la demi-journée de 5 heures et 450€ à la journée, soit 10 heures. Pour le plateau pantographe, la demi-journée de location est à 190€, et la journée à 280€. Fabrice Dang propose des tarifs évolutifs selon les usages et les besoins (1). En attendant que son carnet de réservation ne se remplisse et fasse tourner la machine, le photographe planche déjà sur les premières idées de ses expositions qu’il souhaiterait trimestrielles. L’une d’entre elles pourrait mettre en avant les Dionysiens dans leurs « costumes traditionnels » des pays dont ils sont originaires et créer ainsi des passerelles entre les différentes « communautés ».

MLo

L’Atelier Fabrique (2 bis, rue Catulienne). (1) Tarifs consultables sur www.atelier-fabrique.com