En ville

Mobilisations dans l’Éducation

Le vendredi 4 décembre, et pour la deuxième fois en une semaine, des enseignants du primaire se sont rassemblés rue de la République devant l’inspection de l’Éducation nationale. « Avec plus de 500 journées non remplacées, c’est au moins 12 postes de remplaçants qui manquent sur la ville?! », ont-ils protesté. Le lundi 30 novembre, lors d’une audience à Saint-Denis avec une délégation intersyndicale des enseignants SNUipp-FO-Sud et des parents de la FCPE, l’inspecteur d’académie avait écarté toute création de poste, et repoussé diverses demandes liées aux enfants en grandes difficultés, sur le maintien des Rased, le classement ZEP du nouveau groupe scolaire de la Plaine, etc. La venue de Daniel Auverlot était motivée par les problèmes de sécurité des personnels dans les écoles. Une nouvelle mobilisation est prévue, à l’échelle nationale celle-là, à l’appel des principales fédérations d’enseignants et de parents, le jeudi 10 décembre. Effectifs, formation, remplacements, lutte contre l’échec scolaire, etc., seront au centre des débats programmés ce jour-là en AG locale et départementale.

M.L.