Branding Astral

Les parents-Dépakine dénoncent un scandale sanitaire

Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Une mère de famille devient la voix des victimes d’un anti-épileptique controversé

Cette femme, Marine Martin, a pris la tête de l’Apesac (Association des parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anti-convulsivant), une association regroupant les familles touchées par les effets néfastes de cet anti-épileptique sur leurs enfants. Devenue une lanceuse d’alerte, elle se bat pour faire connaître les troubles physiques et autistiques que des milliers d’enfants ont développés suite à la prise de ce médicament.

Une association au service de toutes les familles touchées

L’Apesac, présidée par Marine Martin, est une association dédiée à soutenir les parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anti-convulsivant. Son objectif est de sensibiliser le public sur les effets indésirables de cet anti-épileptique et de faire pression sur les autorités compétentes pour qu’elles prennent les mesures nécessaires pour protéger la santé des enfants.

Une transformation en lanceuse d’alerte

Marine Martin, en prenant la tête de l’Apesac, est devenue une véritable lanceuse d’alerte. Elle a décidé de faire entendre la voix des familles touchées par les effets néfastes de cet anti-épileptique, afin d’alerter l’opinion publique et les autorités sur cette situation préoccupante.

Des troubles physiques et autistiques inquiétants

Les enfants ayant pris cet anti-épileptique ont développé une série de troubles physiques et autistiques, ce qui a entraîné de nombreuses souffrances pour ces familles. La gravité de ces effets indésirables a conduit Marine Martin à se mobiliser pour faire reconnaître ces problèmes et faire en sorte que les enfants affectés puissent bénéficier d’un suivi médical et d’un soutien adéquats.

Une lutte pour la justice et la prévention

En prenant la tête de l’Apesac, Marine Martin s’est engagée dans une lutte pour la justice et la prévention. Son association vise à obtenir réparation pour les familles touchées, mais également à empêcher que d’autres enfants subissent les mêmes conséquences néfastes en sensibilisant sur les dangers de cet anti-épileptique. Son travail acharné en tant que lanceuse d’alerte a permis de mettre en lumière cette problématique et d’encourager les mesures nécessaires pour protéger la santé des enfants.


Partagez cet article pour augmenter votre chance 🍀

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.