En ville

À la Plaine
/ Les lycéens ont du talent

Le lycée Angela-Davis de la Plaine a organisé, jeudi 13 juin, sa première « Fête des talents ». Expos, musique et concours d’éloquence étaient au programme
Les dix-sept finalistes d'À Plaine voix ont remporté une enceinte et une BD, dans un tote bag à l’effigie d’Angela Davis.  © Véronique Le Coustumer
Les dix-sept finalistes d'À Plaine voix ont remporté une enceinte et une BD, dans un tote bag à l’effigie d’Angela Davis. © Véronique Le Coustumer

Ouvert en septembre 2017, le lycée Angela Davis de la Plaine a connu, jeudi 13 juin, sa première « Fête des talents ». Cette initiative soutenue par le service enseignement de la Ville a été largement portée par les deux professeurs documentalistes du lycée. Les élèves de cinq classes de 2nde ont travaillé et écrit des discours sur le thème des discriminations. Dix-sept textes ont été lus et ont fait l’objet d’un concours d’éloquence.

Lire aussi : Eunice Assamoi, un parcours éloquent 

Les prises de paroles étaient entrecoupées de moments musicaux. Les membres du Glee club du lycée ont repris quelques tubes du moment. Et pour « ambiancer », ces chanteurs amateurs s’y entendent. Ils ont réussi à faire se lever l’ensemble du public, jury compris, sur Ramenez la Coupe à la maison de Vegedream. Deux expos ont été montées. L’une composée d’affiches réalisées par les élèves toujours sur les discriminations, avec des vidéos et des « podcasts » de la classe média (1) et l’autre autour de la poésie.

Les élus Zohra Henni et Madjid Messaoudene, proviseur, élèves et membres d’association composaient le jury. Il avait à départager Fatima, Danaia, Mariam, Mona, Agnès, Nassim, Hanen, Pani-yoni, Amina, Kamissa, Naissa, Abderahmane, Grady, Rochinelle, Emmanuelle, Madoussou, Joyce, les dix-sept finalistes d’À Plaine voix, le concours d’éloquence. Ils ont choisi des questions qui leur tiennent à cœur comme l‘image des enfants de banlieue, les violences policières, le racisme, la grossophobie ou encore l’homophobie.

Le lycée bien nommé 

Le jury a placé en tête une lycéenne qui, par un texte bien écrit, bien dit et bien argumenté, a livré son vécu de jeune fille violée. Le deuxième prix a été attribué à une élève qui a décrit le quotidien de personnes handicapées. Ont été placées troisième ex æquo, deux jeunes filles : l’une a pris à cœur le sort des migrants, l’autre a raconté ses liens avec ses grands-parents et ses racines. Les dix-sept finalistes ont remporté une enceinte et une BD, dans un tote bag à l’effigie d’Angela Davis. Pour les mieux classés, l’enceinte était plus performante et accompagnée d’un casque Bluetooth. Au lycée Angela-Davis – dont la Région n’a toujours pas validé l’appellation – il est indéniable que le flambeau de cette militante américaine des droits civiques, des femmes et des LGBT, est porté dignement par les lycéens de l’établissement. 

Véronique Le Coustumer

(1) À voir et à écouter sur http://0932667u.esidoc.fr

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur