À la une En ville

Conseils citoyens
/ Les conseillers en formation

Les 210 Dionysiens, 30 pour chacun des sept conseils, désignés pour participer aux contrats de ville pour le développement et la cohésion sociale des quartiers, ont été formés à leurs nouvelles fonctions.
Installés le 21 janvier 2016,  les 210 conseillers citoyens dionysiens ont u participé un programme de  formation.
Installés le 21 janvier 2016, les 210 conseillers citoyens dionysiens ont u participé un programme de formation.

En décembre dernier, un conseil citoyen était constitué dans chacun des sept quartiers, en application de la « loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine » portant sur les quartiers prioritaires. À raison de 30 membres par conseil, 210 Dionysiens ont été ainsi désignés pour participer aux contrats de ville qui lient l’État et la collectivité locale pour le développement et la cohésion sociale des quartiers. Un vaste programme, auquel ils se préparent depuis six mois, avec des niveaux de compétences et d’expériences qui ne les mettent pas à égalité.

D’autant que si la plupart ont été tirés au sort sur des listes de volontaires, d’autres l’ont été sur celles des électeurs ou de la CAF pour mieux représenter la population des quartiers. Pour « mettre tout le monde à niveau, un appel à projet a été lancé par Plaine Commune pour un programme de formation en quatre séances dans chacun des conseils citoyens dans les villes du territoire, sauf Épinay », précise l’adjoint au maire Laurent Russier.

« Il fallait d’abord que chacun trouve sa place. Et pour ça, qu’ils apprennent à se connaître. »

« Le but était d’aboutir à un règlement interne, une charte de fonctionnement, afin qu’après notre départ, ils sachent s’organiser en autonomie », explique Céline Lecas, d’ExtraCité, le cabinet lillois de consultants en formation, intervenu dans les huit villes. « Il fallait d’abord que chacun trouve sa place. Et pour ça, qu’ils apprennent à se connaître. L’enjeu étant qu’ils prennent conscience du collectif et soient dans le dialogue. »

La consigne a été de constituer des groupes de travail par thèmes. « Ça permet de canaliser les gens qui seraient tentés de transformer le conseil en tribune militante.» «  Et nous le leur avons dit : comme les élus, qui sont une trentaine à se partager les délégations, vous ne pouvez pas tout suivre », reprend Laurent Russier, en constatant une appétence de savoirs notamment dans les trois quartiers qui vont bénéficier du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), Grand Centre-ville, Franc-Moisin et Floréal-Saussaie-Courtilles. S’il relève pour chacun une vingtaine d’assidus, « aujourd’hui, les sept conseils fonctionnent et ont envie de travailler, estime-t-il. On discutera avec eux à la rentrée du cadre de référence : comment nous interpeller, quel délai pour avoir des réponses… » « Les conseils citoyens ne doivent pas être dans la réclamation, souligne Céline Lucas. Et face à ce nouveau partenaire, les décideurs devront changer leurs habitudes de travail. »  


Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur