En ville

Municipales 2020
/ Les 12 travaux d’Alexandre

Devant un peu plus de 100 personnes, Alexandre Aïdara (LREM) a vraiment lancé sa campagne le 29 novembre. 12 propositions de ses soutiens ont été adoptées et le candidat du parti présidentiel en a profité pour ébaucher son programme.
Alexandre Aïdara en meeting le 29 novembre à l’Orée du stade. © Yann Mambert
Alexandre Aïdara en meeting le 29 novembre à l’Orée du stade. © Yann Mambert

« Une assemblée générale annuelle de toute la ville pour que le maire et son équipe s’expliquent devant les habitants. On réservera le Stade de France s’il le faut ! » Comme les 11 propositions précédentes (seule celle sur l’expérimentation de l’uniforme à l’école a reçu un accueil mitigé), l’idée de Mireille récolte un carton vert de la part du public.

LIRE AUSSI : « On y va pour gagner »

Participative sur le papier la formule reste à perfectionner cependant, faute d’avoir pu permettre à la salle d’échanger sur des propositions allant du déplacement du marché vers la place du 8 Mai 45, aux navettes de bus électriques municipales, en passant par deux repas bios hebdomadaires dans les cantines. Bien qu’un peu chaotique par moments, Changeons Saint-Denis a donc tenu la promesse d’un meeting différent dans sa forme. Une réunion au léger parfum d’Amérique quand Alexandre Aïdara, en mode conférencier, microphone serre-tête autour du crâne, fait monter sur scène sa compagne.

Dernière arrivée dans le paysage politique dionysien, la tête de liste La République en marche a besoin de se faire connaître et joue à fond la carte de l’intimité. L’ingénieur de l’école Centrale et énarque revient ainsi longuement sur son parcours.

« Vous connaissez cet objet ? interroge Alexandre Aïdara, pointant du doigt une lampe tempête posée au coin de l’estrade. Dans mon village près de Saint-Louis du Sénégal, j’ai appris à lire à la lueur d’une lampe pareille à celle-ci. Je ne suis pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche. Il n’y avait pas l’eau courante à la maison. Mes parents enseignants, ne m’ont pas laissé de biens matériels mais deux choses beaucoup plus importantes : le savoir et les principes de justice et de courage. »

LIRE AUSSI : Macron en marche dans le 93
 

Priorité des priorités : la sécurité

Des principes qu’Alexandre Aïdara entend décliner, à sa façon, dans cette campagne électorale. « Le premier des sujets c’est l’insécurité. Elle a atteint un niveau inacceptable à Saint-Denis. Elle entrave la liberté de circuler et effraie les entreprises. Saint-Denis est devenue une zone de non-droit où tout est permis. » Pour y remédier la tête de liste Changeons Saint-Denis veut appliquer « une nouvelle doctrine », notamment en armant la police municipale.

« Les six premiers mois nous ne ferons que ça. Ensuite on pourra s’occuper des autres problèmes comme la propreté, parce que notre ville n’est pas une poubelle. » Alexandre Aïdara s’adresse aussi à la jeunesse qu’il veut « former et remettre au travail,» et plus largement à une ville « brisée moralement par le népotisme et le copinage avec des mouvements dangereux qui menacent la cohésion de la République. »

Et le candidat En Marche de fixer l’enjeu de l’élection en ces termes : « Jamais voter n’a été un devoir aussi sacré. Sinon cette ville va continuer à tomber (…) Il faut vaincre la résignation et l’esprit de démission et sortir Saint-Denis de l’ombre. » Alexandre Aïdara peut laisser place à Maître Gims dans les enceintes. Ses soutiens sont chauffés comme jamais.

Yann Lalande

Réactions

Ce côté américain, ce côté spectacle m'a gêné. C'était un peu " ridicule ". Ce côté propositions fourre-tout faisait un peu " pitié ". Il lui manque vraiment une équipe de campagne pour travailler le programme. Ce côté "réunion participative" ou on ne participe pas me fait horriblement penser aux réunions participatives de la municipalité. On est là et on dit amen. Néanmoins, ce monsieur m'a bluffé car il a préparé un très bon discours. Note 2/10. Il ferait un très très bon directeur de cabinet du futur maire
Vous êtes un fake? C'est sûr car vos remarques montre que voys n'y etiez pas. Soyez force de proposition pour une ville en déperdition et déliquescence. On ne recycle pas des élus qui n'ont rien fait en siégeant au conseil municipal ou à l'assemblée.
Ce meeting était vraiment différent de ce qu'on voit d'habitude à St Denis. Pour commencer, pas dans la classique salle de la Légion d'Honneur, non disponible pour Changeons Saint-Denis, mais dans une grande salle de mariage. Ensuite, pas un homme seul mais une équipe et un capitaine. Enfin, pas de politiciens rompus aux discours sur scène mais des habitants sincères et engagés pour leur ville et leurs voisins qui apportent leurs expertises de la vie civile, leurs expériences de la vie dionysienne, leurs motivations de leurs engagements associatifs. Beaucoup de sincérité et d'émotions et surtout une énorme envie de Changer St Denis en particulier pour l'avenir de sa jeunesse particulièrement mise en avant. Bravo à toute l'équipe pour ce bel aperçu d'un autre avenir dionysien.
Je n'aurais jamais imaginé devoir voter un jour pour un candidat LREM, mais l'insécurité dans la ville de Saint-Denis a atteint un tel niveau que je ne vois pas d'autres alternatives. Je ne veux plus vivre avec la peur pour mes enfants et souhaite qu'ils aient un avenir.
Aidara pas politicien !!!! St -Denis quittez vos œillères ,avez vous jeté un regard sur l'histoire récente de ce Monsieur? Haut fonctionnaire parisien, candidat à Aubervilliers pour les législatives, battu il est parachuté sur St Denis par l'équipe de Macron. Comme d'autres candidats il veut militariser aux frais des dionysiens une super police municipale. Que dit il de l'abandon de ces territoires par les services de l'état, que dit il des violences policières, que dit il des solidarités rien .Il est solidaire des nantis ,et se rêve un destin politique, son couplet sur la lampe à pétrole c'est du Zola ? Son discours en soit n'est pas diffèrent de celui de Monsieur Hanotin , creux vide racoleur et démagogique, ces personnages se ressemblent ne vont-ils pas s'assembler.
@vérité Monsieur Aïdara n'est pas politicien et c'est pour cela que je voterai pour lui. Il a travaillé avec Madame Taubira au ministère de la justice et il a participé à la naissance du campus Condorcet. Et si vous avez l'impression qu'une nouvelle tête dans la politique locale ne peut-être que nuisible, je vous réponds qu'au moins, on est sûr qu'Alexandre Aïdara n'a trempé dans aucune affaire louche ; il n'a, par ailleurs, jamais défilé main dans la main avec le PIIR (Parti Infréquentable des Indigènes de la République). Je comprends cependant que la transparence, la probité et le talent effraient l'oligarchie (majorité comme opposition) de cette ville qui ne jure que par l'opacité des pratiques, par les petits arrangements entre camarades, par les intimidations et par la médiocrité. Je ne suis pas de droite et je voterai pour Changeons Saint-Denis.
je trouve que Aidara est éparpillé dans ses idées,il n’est pas structuré,si tous les énarque sont de ce niveau,je préfère largement le niveau d’un ouvrier chimiste tel que Paillard , il ne développe aucune idée ,il saute d’une thématique aune autre .Personnellement j’ai du mal a le suivre . Mathieu Hanotin Mène une campagne bien structurée,bien séquencée ,il draine des soutiens de qualité et deriere lui une équipe soudée . Il caracole en tête de tout les sondages , le vote utile c’est Mathieu Hanotin.le seul capable de gagner contre les communistes. Au moment où Hanotin fait des propositions , les autres candidats ont du mal à décoller.
Autant le JSD tient la forme ...et est vraiment un journal d'informations locales digne de la meilleure presse quotidienne régionale...Autant le fil des lecteurs est vraiment devenu le royaume des baltringues. Pourquoi la plupart des commentaires sentent le fake à plein nez... Une chose m'intéresse : combien de candidats s'engageront à garantir l'autonomie éditoriale du JSD ? ?? Un JSD qui demeure une référence nationale pour qui a l'occasion d'observer ce qui se pratique dans de nombreux territoires et lire avec grand désintérêt les magazines à la gloire des barons locaux aussi futiles que médiocres.
Bonjour. @vérité, pour l'avoir rencontré, ce n'est pas un politicien. Il travaille dans le publique mais il n'est pas dépendant des indemnités comme la majorité des politiciens. Je ne partage pas entièrement ses idées mais je salue son courage pour aller dans une ville hostile (qui soit disant prône l'accueil) mais qui est composé d'élus qui souhaitent la garder que pour eux. Braouezec, Peu et Paillard sont les politiciens de la ville. Ils ne travaillent pas. Ils l'ont fait un jour mais le confort de la vie politique ont fait qui se sont ramollie du cerveau et qu'ils se comportent en seigneurs sur un territoire comme au moyen age.
@Generiosse ",je préfère largement le niveau d’un ouvrier chimiste tel que Paillard". M Paillard est certes très sympathique mais qu'a t'il fait de et pour notre ville ??? Et puis vous me faites rire, combien de temps a-t'il travaillé comme ouvrier ? Il y a combien de temps ? Et vous ne voulez pas d'un ingénieur centralien et énarque salarié mais vous vantez les mérites d'un politicien qui n'a jamais été salarié ? Sa seule expérience du travail est "élu" grâce à divers arrangements avec le PCF et avec l'appui de son ex-beau-père patron PS du 93 pour démarrer confortablement. Son mandat de député il l'a perdu direct pour cause d'absentéisme aigu à l'Assemblée où son activité s'est résumée à fronder et préparer la campagne présidentielle de Benoit Hamon (pire score de l'histoire du PS). Et bien sûr, il a démissionné le lendemain de son élection (dans l'opposition) au Conseil Municipal, ça ne rapportait sans doute pas assez pour qu'il reste 6 ans auprès des Dionysiens. Et le démissionnaire revient maintenant avec son programme 2014 nous dire que cette fois il s'intéresse vraiment aux Dionysiens et pas à sa carrière ??? Permettez qu'on doute beaucoup de sa sincérité / volonté pour réellement changer la ville.
Azzedine vous avez rencontré À Aidaira et vos observations sont justes sauf que lorsque vous l'avez rencontré j'y étais aussi cette rencontre n'avait pas pour objet de discuter de programme c'était une rencontré pour connaître l'homme tout simplement. Par contre je vous rejoins dans son courâge et sa candidature face au parti PCF qui détiens la mairie depuis trop longtemps le temps d'installer toutes les formes de délinquance et de banditisme. Je ne vous ai pas vu à son meeting vous auriez vu le politique qu'il est. Amicalement
Mathieu Hanotion Fait des propositions, Aidara il connaît 35 personnes à saint Denis , il n’aime pas les Gens .Avant de faire mon choix j’ai discuté avec lui deux fois ,il reste très théorique dans sa viol des Choses .A écouter Mathieu Hanotin, franchement il maitrise ses Sujets , il est prêt à être maire .il a une belle équipe sérieuse et compétente .Bizzarement les arguments de la LEREM et le PCF sont les mêmes contre Hanotin.
Alexandre Aïdara ne cherche à être élu pour gagner de l'argent ni pour vous prendre le vôtre. Il se présente pour CHANGER Saint-Denis, pour restaurer la ville dans un chemin droit, transparent et arrêter les copinages qui gangrènent la ville. Quand on voit que Laurent Russier agit illégalement en affrétant des bus pour aller manifester, quand on voit Mathieu Hanotin qui fait croire que sa liste est soutenue par le PS et qui, en 2014 avait l'occasion d'agir dans l'opposition municipale mais qu'il l'a quitté aussitôt, on est en droit, on a le devoir de choisir un candidat d'une probité sans faille et qui a les compétences pour redresser et gérer la ville.
Martine, beaucoup de respect pour Mme Taubira, mais le ralliement de Mr Aidara à Macron et à sa politique ne peut qu'interroger tous les dionysiens. On ne peut écarter une stratégie personnelle qui aurait pu le conduire d'un centre gauche vers une droite incarnée par l'actuel président de République. Il ne serait pas inutile qu'il puisse au delà des sujets dionysiens (enfin les deux sujets préférés de la droite; sécurité et propreté) qui semblent avoir sa préférence, nous dire ce qu'il pense de la réforme des retraites , de la santé ,du code du travail , la suppression de l'ISF etc... Attendons, mais je pense que nous avons affaire à un opportuniste ,arriviste qui se voit déjà en 2024 dans la tribune des JO. Rien à attendre d'un candidat qui n'a aucun lien avec cette ville et ses habitants.
@vérités: et le soutien de Braouezec à Macron vous interroge si peu qu'il a pu réintégrer le PC. Ne pensez-vous pas toujours pour Braouezec, qu'"on ne peut écarter une stratégie personnelle qui aurait pu le conduire de la gauche vers une droite incarnée par l'actuel président de la République..." ? Chacun sait ici qu'il n'a pas digéré (il l'a lui même en son temps reconnu) de ne pas avoir été ministre avec Mitterrand et qu'après avoir en vain sollicité Hollande, il s'est approché de Macron. N'avons nous pas affaire à un opportuniste, arriviste qui rêve (sic) lui, d'ouvrir les J.O. par un tour du Stade de France, la torche olympique à la main. Votre aveuglement est confondant !
Bonjour @Dyonisien Objectif, le candidat d'une probité sans faille, vous parlez surement de Laurent Russier qui a voté une subvention de 80 000€ à un association bidon, dont je cite les termes de Didier Paillard, n'a pas une gestion saine... Qui a fait voté 20€ de stationnement mensuel et fait fermé des parkings car il n'arrive pas à assurer la sécurité des biens et des personnes. Une subvention de 6000€ à autre assocation bidon dont l'ancien maire est incapable de dire ce qu'elle fait réellement. Augmenter la taux d'impositions sans pour autant améliorer le service aux habitants (tout en s'augmentant leurs indemnités). J'adore votre définition de la probité....
@Verites, je rejoins Georges, je pense que les plus grands opportunistes sont dans la majorité actuelle à Saint Denis. Patrick Braouezec qui fait campagne contre Eric Coquerel pour la LREM puis prends sa carte au PCF, vous appelez cela comment? Bally Bagayoko qui fait compagne pour Stéphane Peu et maintenant contre Laurent Russier tout en gardant ses indemnités. Le PCF à Saint Denis est l'allier objectif d'Emmanuel Macron et du pouvoir en général. Un fausse opposition qui permet à chacun de garder ses prérogatives. On se demande qui l'opportuniste dans ses cas la...
@azzedine Vous oubliez les 10000€ pour association de cheveux crépu, pour les PIR avec Bagayoko et Messaoudene (les Chalghoumi de St-Denis) à la manœuvre (leur maître Braouzec). Pour moi c'est le pire, financé des racialistes pour faire passer les hommes noir et les maghrébin pour des racistes, des islamistes...et donc donner un prétexte à l'extrême droite de nous stigmatiser, de nous insulter. Alors que la plupart des ces associations racialistes sont géré, soutenu et financé par des hommes blancs de plus de 50ans.
Depuis la parution de cet article, je cherche à savoir quelles sont les 12 propositions de M. Aidara. Quelqu'un peut-il nous les citer ? A moins que cela ne soit qu'un point de détail dans la candidature de ce monsieur ?
@Calire Reynal, je vais essayer de ne pas en oublier: un centre-ville vraiment piéton, déplacement du marché place du 8 Mai 45, regrouper les antennes jeunesses pour améliorer qualitativement leur offre, deux repas bios hebdomadaires dans les cantines, un petit déjeuner ouvert à tous en élémentaire et maternelle, l'expérimentation de l'uniforme dans une école primaire et un collège, des navettes municipales électriques, soutenir la colocation inter générationnelle, réaménager les berges du canal et le bassin de la Maltournée, organiser un Saint-Denis plage sur les berges du canal, faire siège un tiers d'habitants tirer au sort dans les commissions d'attribution de logements sociaux, organiser une assemblée générale annuelle de l'ensemble des habitants devant laquelle le maire et son équipe rendraient des comptes. Normalement ça fait 12. Cordialement Yann Lalande
Georges je pourrais presque partager, les hommes politiques sont souvent ainsi fait. Mais il est aussi réel, que souvent ,il leur est difficile de quitter, pour la "retraite", une vie d'une rare densité ,la peur du "vide" ? c'est souvent simplement humain. Pour rétablir, ce n'est pas sous Mitterand mais sous Chirac en 1997 (gouvernement Jospin) que Mr Braouezec a failli être ministre, un ouvrage "Drôle de coco" relate sa profonde déception.
Bonjour @Vérités, j'ai l'impression que vous l'excusez presque. J'ai aucune excuse pour ce type de personne qui privilège sa carrière pour avoir un maroquin ministérielle. Il a tous les travers de l'homme politique. Ce sont toutes ses faiblesses de plusieurs hommes politiques qui ont permis l’élection d'Emmanuel Macron contre lequel les élus manifestent. Et le comble du comble, Patrick Braouezec siège dans une majorité de gauche, appelle à voter contre Eric Coquerel et demande Bally Bagayoko de se ranger derrière Laurent Russier pour que tout continue comme si de rien était. C'est cela la peur du vide. Ces types sont le cancer de cette ville. Vous lui donnez un coté sympa n citant son livre mais c'est la lie de la nature humaine. Il n'hésite pas à faire de la ville une fabrique à pauvre pour son propre intérêt. Et Laurent Russier en est son digne héritier. Il ne veut pas que la ville change malgré son slogan vide de sens.
Azzedine on ne pouvait rien attendre d'autres de votre part, aucune empathie aucune humanité. La haine vous habite, et à l'évidence vous ne pouvez surmonter . Comme déjà dit par d'autres, vous haïssez cette ville, ses habitants, ses élus, ses chiens, ses chats ses arbres et…….soignez vous
@Vérités. De l'humanité pour Patrick Braouezec?? Vous plaisantez j'espère? Vous pensez sincèrement qu'il a œuvré pour les habitants? Vous voyez par vous même le résultat. Oui, je vomis ces élus. Les arbres... Pour ceux qui restent... Vu la folie bétonnière que nous prépare Laurent Russier et Patrick Braouezec. La prochaine fois, à part dire que je n'aime pas la ville... Ayez des arguments. Pour changer. Cette ville est devenue le tiers monde et vous applaudissez le résultat de la volonté de Patrick Braouezec et de ses idéologues. Tout en évitant de vivre au milieu de tout cela...
@Verité: discours lénifiants, tentative (pitoyable) de psychiatriser les opposants, vous ne seriez pas un vieux stalinien à l'ancienne qui flippe de voir son monde disparaitre? Si votre "humanisme" (autoproclamé) est ce qui a permis à la ville de devenir ce qu'elle est et ben à votre place je me poserai des questions.....
@verité Pourriez-vous nous expliquer, quels sont les actions que vous avez effectué, qui vous font dire que vous êtes un humanistes et les autres non..ça fait des mois que vous nous balancer des termes creux, vide de sens..j'ai pris pour habitude d'inverser tous vos propos, pour vous comprendre. per exemple Vérité pour vous veut dire mensonge..votre 2ème pseudo Démocratie, je lis totalitarisme, fascisme, racialisme. Lorsque vous nous expliquez que les néo-Dyonisien sont habité par la haine, c'est tout l'inverse ils sont simplement écœuré de ce que vous avez fait de leur ville, mais toujours sous prétexte d'humanisme, de démocratie, vivre ensemble...blablabla. Vous êtes juste une copie médiocre, de la façon de gouverner à la Macron, Hollande, Sarkozy..au moins leur baratin sont un peu mieux ficelé et une politique nationale ne se traduit pas de suite au niveau local. Vous pouvez continuer vos manipulations, les gens ont des yeux, lorsqu'ils sortent de chez eux et voient le bordel en bas de leur rues, il vous assimile à un clown. Donc continuer à faire le clown, il vous reste 4 mois de prestations, après vous pourrez rejoindre vos amis coco. à la campagne dans des villes de droite.
Je ne vois que du pessimisme de partout chez les opposants à la Mairie. Il s'agirait de penser de manière peut être plus positive je pense.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur