À la une Cultures

Festival
/ Le verbe haut

La 4e édition du festival Mots dans l'air organisée par l'association Mots et Regards se tiendra dimanche 19 mai au parc de la Légion d'honneur.
Le festival Mots dans l'air est de retour pour une 4e édition dimanche 19 mai au parc de la Légion d'honneur.
Le festival Mots dans l'air est de retour pour une 4e édition dimanche 19 mai au parc de la Légion d'honneur.

« C’est l’occasion de mettre à l’honneur le livre et la pré-littérature dans l’espace public. L’idée c’est de faire une fête aux mots », annonce Katie Bournine. Et ce ne sont pas des paroles en l’air ! Avec son association Mots et Regards, elle milite depuis des années auprès des Dionysiens pour cultiver cet amour des lettres et propose de célébrer ce goût pour la plume dimanche 19 mai avec la 4e édition du festival Mots dans l’air.

L’événement se tiendra au parc de la Légion d’honneur et accueillera pour la première fois des conteurs, slameurs et lecteurs de tous âges. Un troc livre marquera l’ouverture des festivités. De 12h à 18h, les amateurs de lecture pourront venir s’échanger BD, albums jeunesse, mangas ou encore romans. Une consigne sera mise à disposition pour pouvoir profiter de la fête sans avoir à charrier les sacs de livre toute la journée. « Pensez à vos cabas ! », avertit l’association. L’après-midi sera consacrée à des activités plus ludiques comme les ateliers d’écriture (à partir de 12h), un tournoi de scrabble (13h) et de jeux de mots (14h), des initiations au graff (15h) et à la langue des signes (17h), ou encore un jeu du loup-garou (16h/à partir de 8 ans). 
 

Hommage à Tomi Ungerer

Parfois, les mots ne suffisent pas à titiller notre imaginaire, le dessin prend le relais et devient alors source d’inspiration. C’est dans cet esprit qu’un hommage sera rendu à l’immense Tomi Ungerer, illustrateur décédé en février dernier à qui l’on doit entre autres ouvrages Les trois brigands, Otto - autobiographie d’un ours en peluche, Le Géant de Zéralda, Jean de la Lune… De 14h à 16h30, sont organisées des lectures autour de ses œuvres emblématiques. Des illustrations de ses albums jeunesse pourront être coloriées en famille sous la tente montée spécialement pour cet hommage. Une initiative à laquelle participe le réseau des médiathèques de Saint-Denis. Pour ceux qui aiment faire voyager les mots en musique, une rencontre de chorales débutera à 15h, une quinzaine d’ensembles vocaux se relaieront pour interpréter des chants gospel, de la variété française, des chants des Balkans, pop et même jazz. 
 

LIRE AUSSI : Mots et regards, des comptines et des hommes

Plusieurs spectacles seront présentés aux festivaliers tout au long de la journée avec Icare (15h30), qui a donné son nom au fameux mythe grec, et le conte breton Le taureau bleu (16h30) tous deux interprétés par la compagnie Ziguy Kat avec la participation du guitariste jazz dont nous avons réalisé récemment le portrait, Mehdi Azaïez. La chorale professionnelle Toujours les mêmes s’invitera pour chanter des standards et quelques compositions (17h45).

Forte d’une quarantaine de chanteurs, elle proposera un spectacle loufoque plein d’humour et de poésie. Enfin à 18h30, pour clore cette édition 2019 des Mots dans l’air, une scène ouverte accueillera différents talents locaux qui proposeront un répertoire très varié : du rap à la chanson française en passant par les musiques du monde. Aussi, cette fête sera l’occasion de financer une cagnotte pour l’achat d’un nouvel équidé. Hugo l’âne à livres qui avait fait sensation l’an passé, s’est cassé une patte. Mais que l’on se rassure, après un temps de convalescence il sera transféré dans une « maison de retraite » à Rambouillet. Le futur âne à livres de Mots et Regards attend déjà dans le Cotentin de prendre la relève.

MLo

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur