À la une En ville

Tramway
/ Le T5 empêché d’avancer

RATP, Ville et Plaine Commune s’inquiètent des intrusions sur la plateforme du T5, qui perturbent l’exploitation de cette ligne déjà saturée.
Les intrusions multiples sur la plateforme de circulation du tram T5, perturbe l'exploitation de la ligne / © DR
Les intrusions multiples sur la plateforme de circulation du tram T5, perturbe l'exploitation de la ligne / © DR

Mis en service en juillet 2013, le tramway T5 relie la place du 8-Mai-1945 à Saint-Denis à la gare de Garges-Sarcelles. Un trajet de 6,6 km qu’il était supposé boucler en 22 minutes. Mais la vitesse moyenne du T5 est restée en deçà de ce qu’escomptait la RATP. Elle est même passée de 16,54 km/h en 2014 à 15,76 km/h en 2017 pour un parcours qui s’étire à présent sur 25 minutes. Aussi minime puisse-t-il paraître, ce ralentissement qui a pour effet de dégrader davantage la qualité de service sur cette ligne déjà saturée (56000 voyageurs par jour), préoccupe l’exploitant et ses partenaires, dont la Ville et Plaine Commune.

Les racines du problème sont les intrusions multiples, potentiellement dangereuses, sur la plateforme de circulation du tram. Dans la rue Gabriel-Péri, où elles sont les plus nombreuses, on recense rodéos de motos, voitures à contresens, véhicules de livraison dont les places réservées sont occupées, etc. Voir des bacs à ordures. Une réunion en avril, puis deux en juin, ont réuni RATP, Plaine Commune, Ville et police nationale afin de mettre un terme à ces intrusions, comme à celles qui empoisonnent l’exploitation du T8.

Sur cette ligne, la RATP signalait en avril les 30000€ investis pour remettre en état la plateforme engazonnée, labourée de traces de pneus. T5 ou T8, « 90 % des intrusions ont lieu à Saint-Denis », relève-t-on au cabinet du maire. Depuis, l’Unité territoriale propreté est intervenue sur l’emplacement des bacs à ordures. Pour le reste, « aucune amélioration n’est perceptible, soupire Christophe Piercy, président de l’AUT (Association des usagers des transports) de Plaine Commune. Intrusions, stationnements sauvages, jets de projectiles continuent, voire s’aggravent. » La Ville fait pourtant valoir la « mobilisation » de la police municipale pour verbaliser les véhicules garés sur les places de livraison. Mais en raison de l’insuffisance de ses effectifs, « un soutien de la police nationale a été sollicité ».

Quatre nouvelles rames

Dans le compte rendu de la réunion de juin, sont aussi mentionnées les six opérations conjointes menées à l’arrêt « Marché de Saint-Denis » contre les vendeurs à la sauvette, massés entre les dessertes du T1 et du T5. Comme le rappelle Christophe Piercy, quatre nouvelles rames pour la ligne 5 ont été acquises en 2016 par Île-de-France Mobilités (ex STIF), dont deux devraient entrer en service en janvier. Mais qu’en attendre dans ces conditions pour améliorer la régularité de la ligne ? La question est à l’ordre du jour de la réunion convoquée le 9octobre par Île-de-France Mobilités.

Marylène Lenfant

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur