Sports

Rugby
/ Le Sdus a perdu le nord

Le Saint-Denis Union Sports a vécu un calvaire dimanche au Stadium de Villeneuve-d’Ascq, contre Marcq-en-Barœul (60-5), leader de la poule 1 de Fédérale 2. C’est la troisième défaite de l’équipe dionysienne en 2020 alors qu’elle n’avait perdu que deux rencontres jusque-là.
© Yann Mambert
© Yann Mambert

Et si la défaite sur le fil à Sarcelles (23-21), il y a un mois, était plus qu’un simple accident ? Même si l’équipe alignée dimanche 16 février contre l’Olympique Marcquois était remaniée entre absents et cadres au repos, la question mérite d’être posée.

Avant cette déconvenue 60 à 5 dans le Nord, le Sdus avait aussi trébuché à domicile contre le PUC (12-20) il y a quinze jours. Ces trois revers en quatre matches interrogent, d’autant que le calendrier promet la venue de Courbevoie ce dimanche 23 février puis un déplacement au Havre le 1er mars.

LIRE AUSSI : Rugby, le Sdus regarde vers le haut

L’avance autrefois confortable des Dionysiens (47 points) sur les Normands (46 points) pour la troisième place a fondu avant la confrontation directe en terre havraise. Les deux premières permettant d’éviter les barrages, occupées par Marcq (64 points) et Beauvais (58 points, un match en moins), semblent quant à elles dorénavant inaccessibles. Steve Ségéral, l’entraîneur des lignes arrières du Sdus, avance un début d’explication à ce coup de moins bien : « Désormais tout le monde nous attend alors qu’on était un peu la surprise à chaque match. »

Pas d’inquiétude particulière

Les absences, notamment derrière, ne sont toutefois pas à l’origine de cette déroute selon le coach des trois-quarts : « La première mi-temps se passe plutôt pas mal, on tient bon à 0-0 pendant 25-30 minutes. C’est surtout en deuxième mi-temps qu’on prend l’eau. » Les deux équipes ont joué à 14 pendant près d’une heure suite à un échange de coups de poing. C’est le deuxième ligne Demba Dembele côté dionysien qui a reçu le carton rouge. « À force de plaquages hauts (non sanctionnés par l’arbitre, ndlr), à un moment c’est parti… », regrette Steve Ségéral.

Pour autant, le staff du Sdus se veut rassurant. Le club reste un promu et il n’a jamais été question de viser autre chose qu’une place dans les six premiers pour les phases finales. Steve Ségéral conclut : « On savait que la phase retour allait être un peu compliquée. On a reçu beaucoup de gros [Marcq, Beauvais, Le Havre, entre autres, nldr]en première partie de saison. Donc on a désormais des déplacements compliqués. Il n’y a pas d’inquiétude, on est conscient de la difficulté du calendrier mais ça ne veut pas dire qu’on va perdre tous nos matches ! Il n’y a pas d’urgence, on est toujours troisième. Il faut juste se remettre au travail sérieusement. » 
 

Adrien Verrecchia
 

Licence gratuite pour les mineurs

Depuis le 1er février, la licence au Sdus rugby est gratuite pour les enfants (à partir de 5 ans) jusqu’à la fin de saison. Une mesure prise par la Fédération française de rugby pour parer à la baisse du nombre de pratiquants. Les entraînements se déroulent le mardi de 17h à 19h (ainsi que le jeudi mêmes heures pour les 10-14 ans). Contact : edrsdus@yahoo.com

AV

Réactions

Le club recherche activement des dirigeants bénévole ayant quelque connaissance ou pas du monde rugbystique vous pouvez me joindre au06 64 70 26 14

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur