Sports

Football
/ Le Racing a calé

Les footballeuses du Racing Club de Saint-Denis sont au bord du gouffre. Dimanche 12 mai, les Dionysiennes ont flanché (1-3) dans le nord de la France contre Calais lors du match aller de ce 1er tour des barrages d’accession-relégation. Avant le match retour ce dimanche 19 mai (15 h) à Saint-Denis, elles risquent de retomber en Régional 1, tout juste un an après leur montée en Division 2. À Calais, elles ont encaissé un premier but quasiment dès le coup d’envoi, à la première minute de jeu. Malgré ce coup sur la tête, elles recolleront au score quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de leur attaquante Namnata Traor (1-1, 5e). 

LIRE AUSSI : Le Racing manque le coche
 

Soutenues par des centaines de supporteurs et supportrices, les Calaisiennes reprendront l’avantage à la fin du premier quart d’heure avant de marquer un but dans les derniers instants des 10 longues minutes du temps additionnel. Le président du Racing, Paul Mert, est « très déçu » du résultat, qui place son équipe dos au mur, et de la performance collective. « Un coup, ça joue bien. Un coup, ça joue mal. On peut être bon contre une bonne équipe, mauvais contre une équipe à notre portée. On passe au travers un match sur deux. Je ne comprends pas les filles », souffle-t-il. Il décrit une première période « très amorphe » de ses troupes qui, malgré un sursaut après la mi-temps, ne réussiront pas à changer la donne. Pour lui, c’est une question d’envie et de mental. « Calais, par rapport à une équipe de D2, cela n’a rien à avoir. C’est moins fort. Mais elles [les Calaisiennes]avaient la hargne, l’envie. Nous, on ne l’avait pas. Ça change tout », regrette-t-il, touché par cette défaite. 


Appel aux supporters

Malgré tout, le président y croit jugeant Calais à la portée de son équipe. « On a marqué un but à l’extérieur. On peut gagner 2-0, et même plus, à domicile », est-il convaincu. L’entraîneur Michel-Ange Gims devra trouver des solutions pour remobiliser ses troupes face à des Calaisiennes qui feront tout pour conserver leur avantage acquis à l’aller. Paul Mert en appelle aussi aux supporters Dionysiens pour le match retour à Auguste-Delaune : « Dimanche, on a besoin de tout le monde, d’un maximum de personnes, pour faire du bruit, pour montrer qu’il y a du monde derrière le Racing. Cela motivera les filles. »

Les Dionysiennes devront croire en leur chance pour se qualifier au 2e tour des barrages. À l’heure des remontadas à répétition en Ligue des champions, la mission, bien que difficile, ne paraît pas impossible. Pendant ce temps, le Cosmos a largement gagné (0-6) contre l’AS Paris lors d’un match en retard en Départemental 2. Avec 39 points, les Dionysiens sont 4es, à seulement deux points du leader. À deux journées de la fin, ils peuvent encore croire à la montée.
 

Aziz Oguz

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur