En bref

Commission de prévention des expulsions
/ Le coup de gueule des maires de Plaine Commune

Les maires de Saint-Denis, Aubervilliers, La Courneuve, L’Ile-Saint-Denis et Villetaneuse ont adressé au préfet de Seine-Saint-Denis, mardi 9 juillet, une lettre dénonçant le rôle de la Commission de prévention des expulsions. Pour les municipalités, cette commission initialement créée pour défendre les dossiers des locataires et prévenir les évictions s’est transformée en « chambre d’enregistrement des demandes d’expulsion des propriétaires ». « C’est très frustrant parce que tout le travail qui est fait par les accompagnants sociaux n’est pas entendu et abouti à une expulsion », détaille Mathilde Caroly maire adjointe de Saint-Denis à l’habitat et à l’hygiène de l’habitat et logement. Les élus municipaux ne souhaitent ainsi plus cautionner « une instance qui aurait pour seul objectif de mettre à la rue » les habitants en difficulté et appellent la préfecture à « redonner à cette commission son rôle initial de prévention et de coordination d’un travail partenarial d’accompagnement social ».

Olivia Kouassi

Réactions

Empêcher les expulsions découragera l'offre locative et fera monter les prix des logements (en plus d'une fiscalité punitive et du poids des taxes payées par les bailleurs). Un durcissement des règles des expulsions locatives encouragera les propriétaires à laisser leur logement vacant. A neuf mois des élections municipales de mars 2020, cette initiative de cinq maires de Plaine Commune n'augmentera pas l'offre locative et la freinera. Des biens disparaîtront du marché locatif. L'offre locative sera moins fluide en zone tendue. Pour résoudre la crise du logement francilienne il faut augmenter l'offre et construire en masse des habitations de bonne qualité. Depuis trente ans un déferlement réglementaire et normatif s'abat sur le secteur du logement et complexifie celui-ci. La multiplication des normes dans la construction, la rareté des terrains constructibles, le malthusianisme des élus locaux, les recours abusifs des riverains, le millefeuille territorial rendent la construction difficile et coûteuse. D'où une pénurie croissante de logements, l'envolée des prix de l'immobilier et la hausse des loyers. Dans un monde normal Saint-Denis aurait deux cent mille habitants et Plaine Commune un million.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur