À la une En ville

Sécurité
/ Le commissariat attaqué aux fusées d’artifice

Le commissariat du centre-ville a été attaqué aux fusées d’artifice dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juillet. Aucun blessé n’est à déplorer.
© Yann Mambert
© Yann Mambert

« C’est assez inédit », souffle-t-on au commissariat du centre-ville. Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juillet, le commissariat de Saint Denis a été attaqué aux fusées d’artifice entre 1 et 2 heures du matin. « Entre 30 et 50 individus cagoulés » ont dirigé des mortiers « pouvant transpercer un bouclier » contre les vitres du bâtiment, engendrant « des traces de brulures ». Quatre véhicules personnels garés dans l’enceinte du commissariat ont été dégradés, mais aucun blessé n’est à déplorer. Plus habitués aux feux de poubelles et de voitures les veilles de fête nationale, les forces de l’ordre ont dû user de tirs de lanceurs de balles de défenses (LBD 40), de gaz lacrymogènes ainsi que de grenades de désencerclement pour maîtriser la situation. Aucune interpellation n’a été réalisée mais une enquête est en cours.

Olivia Kouassi

Réactions

Bravo à la Police Nationale d'avoir maîtrisé la situation.
Certains discours de personnes qui sont hélas encore dans la majorité municipale, comme certains slogans du style "tout le monde déteste la police" ou "la police assassine" font que le commissariat de police est devenu pour certains un lieu de défouloir. Il y a même une manif récente contre les feminicides qui a été organisée devant ce commissariat !!!
Saint-Denis, la ville où il fait bon vivre ... comme dirait Didier Paillard
Bonjour Est ce que Madjid MESSAOUDENE aurait un mot??? ou on attends le communiqué de la municipalité... Comme d'habitude. Vers qui rejeter la faute?? J'aimerais que les élus si prompts à dénoncer la police commence à prendre leurs responsabilités. Didier Paillard, adepte du bon vivre à Saint Denis, aurait il quelques mots pour les policiers??
Bonsoir @Azzedine- La présence de M. Messaoudene au sein de la majorité municipale et surtout le maintien de des délégations pendant 6 ans seront la honte indélébile collective et individuelle de chaque membre de cette majorité. Si il devait y avoir une seule raison de rejeter cette majorité, ce serait celle là. Honte à vous le PCF, honte à vous le PSG, honte à vous EELV, honte à vous puissance 10 REVE.
Nous sommes arrives dans cette ville ou il fait tres mal d y vivre a un stade de non retour.merci les cocos
Je ne comprend pas. La ville demande plus de policiers à l'Etat et serait laxiste??? Vous confondez les gauchistes et le PCF. Il est évident qu'on doit déracialiser la question de la sécurité car la Police perd son temps à contrôler des gens d'origines méditerranéennes et africaines qui ne cause aucun problème. La police connaît parfaitement ceux qui foutent le bordel et devrait se concentrer sur eux au lieu de contrôler ceux qui ne font rien. On a le droit à la tranquillité et vivre paisiblement comme dans les quartiers riches. Mais il faut que la Police soit avec un quartier et pas contre le quartier et ne pas mettre tout le monde dans le même sac. Les dealeurs de drogue, trafiquants ou voyous d'ailleurs s'en fichent des origines ou autres. Ce qui les intéressent, c'est l'argent et ont une idéologie réactionnaire sexiste, homophobes, violentes qui dégradent leur environnement. Il n'y a rien à en tirer lorsqu'ils ont basculé dans la délinquance. D'ailleurs ils méprisent les salariés de la même manière que les bourgeois. Donc les communistes n'ont aucun cadeau à faire aux délinquants. Il faut donner du boulot correctement payé le plus possible pour tarir leur ressources de recrutement. Faire de la prévention auprès des jeunes qui n'ont pas basculer et qui serait tenté. Et il faut avoir beaucoup plus de policiers républicains sur le terrain au quotidien pour écraser la vermine qui empêche de vivre tranquillement les travailleurs pauvres ou ceux qui veulent s'insérer.
@ozturck. La municipalité a un discours de façade en réclamant plus de policiers mais si vous souhaitez attirer des policiers ou des professeurs, votre ville doit être à minima attractive et ne peut avoir un discours méprisant sur la police notamment. A st Denis la police ne passe pas son temps à contrôler un type de population comme vous le prétendez car sinon les sans papiers ne seraient pas aussi nombreux sur notre ville. Je vous rejoins sur la responsabilité de l'état en tout cas.
J'habite St-Denis depuis plus 25ans, je n'ai jamais été contrôlé par la police...jamais

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur