En ville

Nouveau maire
/ Laurent Russier succède à Didier Paillard

Laurent Russier livre son premier discours en tant que maire de Saint-Denis, dans la salle des mariages de l'hôtel de ville, samedi 3 décembre 2016
Laurent Russier livre son premier discours en tant que maire de Saint-Denis, dans la salle des mariages de l'hôtel de ville, samedi 3 décembre 2016

Ce samedi 3 décembre, Laurent Russier a été élu maire de la Ville de Saint-Denis au terme d'un conseil municipal extraordinaire. Son seul concurrent, Philippe Caro (maj.), n'a obtenu que deux voix.

Les élus de l'opposition socialiste ont choisi de quitter la séance avant le vote.

Laurent Russier, précédemment douzième adjoint (en charge de la démocratie locale, de la vie des quartiers et du quartier Grand centre-ville), succède à Didier Paillard, qui avait remis sa démission. Jaklin Pavilla devient première adjointe.


Pour en savoir plus: 

Réactions

Dommage que depuis l'invention de la Laicité, la honte ne soit plus un péché mortel. Vive la démocrature dionysienne. Pendant ce temps-là d'autres de gauche aussi pourtant essaie de survivre dans cet ville du grand Déni.
Un seul mot : pathétique ! Braouezec et Paillard ont transformé St Denis en Moleenbeck sur Seine et Russier devrait continuer leur oeuvre. Organiser une nouvelle élection alors que Paillard à sciemment menti aux dyonisiens lors des dernières élections ? Pas du tout, on s'en tient aux vieilles méthodes brejneviennes. Le système doit perdurer coûte que coûte. ... jusqu'à l'effondrement final!
Il est évident que cette élection du Maire de Saint-Denis par 41 conseillers pour représenter 110 000 habitants sera sans aucune conséquence sur la vie de la Cité. Le changement de porte parole n'apportera bien entendu aucun souffle nouveau. La photo du nouveau conseil est assez parlante : "l'ombre de Braouezec et Paillard" continuera de planer sur la vie de Saint-Denis. Une très belle métaphore photographique, qui rappelle qui est réellement aux manettes. Encore 3 ans et demi ! Enfin, d'ici là on aura peut être d'autres "surprises" à un autre échelon territorial...
Je crois que l'apothéose de cette bouffonnerie aura été le moment où Braouezec a affirmé qu'à la conférence de Quito, Saint-Denis a été reconnue comme une référence mondiale du bien vivre ... j'ai failli faire pipi dans ma culotte de rire ... Quel amuseur public celui -là ! Au final, il ne restera de ce CM qu'une énigme : qui a mis le second bulletin Philippe Caro dans l'urne ?
Après le travail exceptionnel sur la gare de Saint-Denis par Mr Russier, le nouveau maire va s'attaquer au reste de la ville et en faire un paradis. (Ironie du jour)
Le blocage des habitants à l'entrée du Conseil municipal extraordinaire ET le déni démocratique ont fait un tollé dans la population : -1) Car Didier Paillard démissionne sans donner de vraie raison -2) Car Didier Paillard était tête de liste aux municipales en 2014 et a été élu Maire ; dans les 2 cas, il s'était engagé pour un mandat de 6 ans; et malgré cet engagement renouvelé il y' a 1 an lors des élections régionales (tiens!), il décide de partir au bout de 2 ans. - 3) Car on ne sait pas pourquoi c'est Laurent Russier et pas un autre qui a été choisi et désigné comme Maire, sachant qu'il n'était que 12 ème sur la liste et qu'en général c'est le 1 er Maire adjoint qui prend la suite -4) La méthode est légale mais pas juste démocratiquement quand en 2014 on gagne à 180 voix de différence, forcement la personnalité de la tête de liste influence l'élection. -5) La méthode de succession du trône dans la ville des Rois de France sans passer par les électeurs est une sacrée tradition à Saint-Denis qui interroge, Berthelot avait démissionné pour Braouzec qui l'a fait pour mettre en place Paillard qui a fait de même pour Laurent Russier... ( bref on perpétue le même système sans possibilité de véritable renouvellement politique !!). - 6) Le Maire en partant en cours de Mandat s’exonère de tout bilan et la politique locale continue pourtant de se dégrader. - 7) Et si on avait fait plus confiance aux électeurs en organisant une nouvelle élection ? ça aurait eu du crédit et de la cohérence pour une majorité municipale qui se dit être le chantre de la démocratie locale, non ??
félicitations à Laurent Russier nouveau maireet à Jaklin Pavilla (1ere adjointe) connue pour ses engagement associatifs au service de L'humain. Tout le monde à la critique facile assis dans son canapé mais il faut des gens comme eux qui se retroussent les manches au service de la collectivité !
Pouvez-vous fournir un portrait de M. Russier, formation initiale, parcours professionnel, et réalisations à la Mairie de Saint-Denis depuis son arrivée si j'ai bien compris en 1999 (où était-il avant ? et qu'a-t-il fait ? ). Il est légitime de savoir qui dirige une ville aussi importante que St-Denis et je ne vois pas d'informations à ce sujet.
@vieille dionysienne C'est prévu, très prochainement. Avant cela, ce lundi, un compte rendu plus circonstancié sera mis en ligne et figurera dans notre édition papier de mercredi 7 décembre.
http://m.leparisien.fr/saint-denis-93200/laurent-russier-saint-denis-ressemble-plus-a-brooklyn-qu-a-molenbeek-04-12-2016-6412077.php Une bien belle interview dans laquelle notre nouveau Maire réussit l'exploit de : 1/ Dénigrer honteusement la Ville de Molenbeek. 2/ Nous informer que la démission de Paillard n'en est pas une. 3/ Qu'il n'est à ce jour pas suffisamment compétent, ou expérimenté, pour être Maire et qu'heureusement Didier Paillard sera toujours là pour "l'épauler" (souvenez-vous du point 2) pendant 3 ans et demi. 4/ Nous informer que Saint-Denis est le Brooklyn français. (Ah bon, la politique dyonisienne n'est elle pas justement orientée pour s'opposer d'une manière extrême à la gentrification que connait Brooklyn, prônant le côté populaire à la Molenbeek pourtant dénigrée dès les premières lignes de l'interview ?) 5/ Nois confirmer qu'en fait "de souffle nouveau", rien ne changera. Le métier de porte parole est bien difficile. Mais cela fait plaisir de voir la franchise et la sincérité avec laquelle parle notre nouveau Maire en période de probation. Au moins nos partenaires sont prévenus d'une manière tres officielle, le boss, c'est pas lui.
Notre nouveau Maire a raison. St-Denis a du ''Brooklyn'' par son communautarisme. Il aurait pu ajouter que St-Denis a aussi du "Molenbeek" pour son Salafisme et son Islamisme radical et politique, du "Medellin" pour ses trafics de drogue, du "Dahka" pour sa saleté, du "Caracas" pour sa délinquence ... etc.
@Mourad Vous avez parfaitement résumé la ville poubelle créé en 15ans par les Paillard/Braouzec/Peu...
@abisa Il me semble que vous devez rester trop souvent sur votre canapé et en tout cas ne pas parcourir les rues de Saint-Denis pour écrire de tels propos !
@Horta et les autres Ce qui me marque à chaque fois que je lis les commentaires c'est que quelques personnes (20, 30 tout au plus) ont le sentiment d'exprimer l'évidence, la vérité sur la ville, l'expression de la majorité. Quand comprendrez vous (pourtant vous le répétez souvent) que lors des élections municipales la ville était coupée en 2. Avec des comme vous qui ne la supportent pas, et des comme moi ou comme Abisa qui ne la voient pas du tout comme vous la voyez. La réalité, c'est celle là. Le jour où vous accepterez cette donnée, les débats seront plus intéressants que votre rengaine qui ne varie jamais quel que soit le sujet.
Bonjour @Doume. Les 20 ou 30 qui s'expriment ont déjà le mérite de s'exprimer et d'ouvrir le débat sur la gestion de la ville de cette majorité municipale. Je souhaite pour ma part que tout le monde s'exprime clairement sur ses intentions et qu'on évite la manipulation et les posts qui enjolivent trop la ville et l'action des élus. Le post d'un certain William, nouvellement installé dans la ville, était d'un risible et surtout sentait la municipalité à des kilomètres. Si nos élus respectaient un minima les habitants, on ne serait pas dans l'affrontement. Même si c'est des enfants de Saint Denis, nos élus sont surtout des politiques, donc prêt à tout pour rester. Vous le dites vous même, la ville est clivée dans sa composition et pas du tout homogène. Contrairement aux déclarations de L. RUSSIER, Saint Denis n'est pas Brooklyn (quartier complètement "gentrifié"). Quand je vois le soir la gare de Saint Denis, c'est le tiers monde. Il y a trop de quartiers de la ville enclavés sans commerces, ou les services publiques sont défaillants, ou on fabrique des générations de chômeurs et qui restent dans ce quartier car ils peuvent pas allez ailleurs. Les élus pensent protéger ces populations fragiles mais ils ne font qu'aggraver leurs situations. Pour reprendre les mots de S. PEU, sur les dossiers très techniques, je les lis et je peux vous dire de suite que les 10 prochaines années seront encore plus dure pour les habitants de la ville et de Plaine Commune. Mais pour nos élus, les indemnités tomberont. Même s'ils ont merdé sur leurs actions. Donc l’indécence de ce qui s'est passé Samedi dernier me révolte au plus au point.
@Doume Pour info, "Abisa" habite Pierrette et pas St-Denis comme le prouve son post sur le dernier article sur Hanotin, elle dit "venez à pierrefitte et dites nous ce que le suppléant d'Hanotin a réussi pour la ville ?" Donc Abisa, veut la misère, l'insécurité, la saleté...etc mais loin de chez elle surtout, un peu comme tout les donneurs de leçon qu'on croise sur les forums de St-Denis, qui veulent à tout prix nous faire croire que la ville la plus criminelle de France est un havre de paix.
@habitant Vous me faites marrer! Comme donneur de leçon, avec votre pensée indigente et en boucle, vous vus posez là. Et vous, où habitez vous? Que connaissez vous de Saint-Denis à part os ressentiments?
J'habite le centre ville depuis 30ans et vous...j'ai vu la décadence de cette ville, à l'arrivé de Braouzec/Paillard, g vu les méthodes qu'ils utilisaient et g réellement un dégoût pour ces élus...car les vrai racailles de cette ville, c'est eux..

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur