@ vous

Centre-ville
/ La rénovation de la ZAC Basilique

Nom ou initiales: 
Conseil Citoyen du Centre Ville

Nous arrivons à la fin des discussions sur la rénovation à venir et les dossiers vont être bientôt déposés. Nous avons plusieurs remarques:
• le projet proposé dépend beaucoup des choix opérés par la RATP d'aménagement de la ligne du tram, de modification des stations. Pourtant la discussion n'a pas eu lieu avec celle ci alors que ses choix vont avoir des conséquences notables pour les habitants du quartier (déplacement et allongement du quai nord de la station Basilique qui va être implantée en plein milieu de la cité Toit et Joie, élargissement du passage des Poulies pour permettre le passage du flot des voyageurs). Comme il n'y a pas eu discussion - négociation avec la RATP devant les habitants, avec les habitants, le projet d'aménagement du quartier apparait du coup largement comme une adaptation aux choix imposés de la RATP. A ce stade de l'élaboration des projets nous demandons que l'implantation des stations de la ligne de tram soit rediscutée publiquement, avec les habitants et intégrée à part entière au projet d'aménagement NPNRU de la ZAC Basilique.
• Vous annoncez un travail sur les attributions des logements de l'ilot8. On entend bien le caractère atypique de ces logements et vous faites état de difficultés à la relocation alors que la rotation y serait importante. Nous ne sommes pas opposés à cette réflexion si tel est le cas, mais nous ne voudrions pas qu'elle soit le moyen d'une modification rampante de la population de ce quartier. Nous tenons en tout cas à ce que ce travail soit transparent et discuté devant les habitants.
• En ce qui concerne la rénovation des logements de l'ilot 8, le caractère atypique de ceux-ci, du bâti, peut rendre complexe et onéreux celle-ci. Cependant nous tenons à réaffirmer que la priorité doit être donnée aux logements. Les habitants ont exprimé très précisément lors d'une enquête que le collectif de l'ilot 8 a réalisé, les revendications qui portent en priorité sur les fenêtres, les murs, les sols, l'isolation, les pièces humides...
Enfin les habitants qui ont vécu dans ces logements, parce qu'ils sont justement atypiques et qu'il n'y a pas eu de rénovation pendant les trente dernières années, les ont aménagé à leur convenance. Nous sommes demandeur d'une approche fine, au cas par cas des rénovations à faire, respectueuses des parcours des habitants dans ces logements. C'est donc bien une rénovation de qualité qui doit être l'objectif. Nous y veillerons.
Le 4 décembre 2018

Centre-ville

Réactions

Ce "Conseil Citoyen du Centre Ville" c'est combien de personnes exactement ? Deux retraités : Jean Marc BOURQUIN du NPA et Agnès VERDURAND ? peut être cinq ? allez soyons généreux, peut être dix pèlerins ... Encore une fois, il faut arrêter de prendre les dionysiens pour des imbéciles avec ces "collectifs" au titre ronflant qui ne représentent qu'eux mêmes !

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur