À la une En ville

Fibre optique
/ La moitié de Saint-Denis bientôt raccordée ?

Opérateur chargé de son déploiement, Orange estime qu’à la fin 2019, 50% des logements dionysiens pourront être raccordés à la fibre optique.
D'ici la fin 2019, 50% des logements dionysiens pourront être raccordés à la fibre optique estime l'opérateur Orange, chargé du déploiement.
D'ici la fin 2019, 50% des logements dionysiens pourront être raccordés à la fibre optique estime l'opérateur Orange, chargé du déploiement.

Sur le pourtour de la capitale, il n’est guère que Saint-Denis – avec Ivry – où la fibre optique tarde encore à se déployer.
Environ 30% des bâtiments, situés dans les quartiers est et à Pleyel, y sont aujourd’hui raccordables. Et l’échéance d’un déploiement total en 2020 affichée voilà moins de cinq ans n’est plus du tout d’actualité. Alors nombreux sont les Dionysiens qui s’impatientent pour avoir accès à cette technologie bien mieux adaptée aux nouveaux usages d’Internet que ne l’est l’ADSL, avec un débit quatre fois moindre, et souvent instable.

Opérateur chargé du déploiement de la fibre à Saint-Denis, Orange vient de faire le point avec la Ville et Plaine Commune sur ses perspectives de l’année. À la fin 2019, 50 000 adresses sur les 64 000 dénombrées devraient être « adressables ». Autrement dit situées dans un secteur où la fibre a été posée.

Et 32 000 devraient être raccordables avec l’installation de 37 armoires de rue, ou points de mutualisation, indispensables pour connecter la fibre aux immeubles. Les nouveaux secteurs se situent pour l’un à la Plaine, de part et d’autre de l’avenue Wilson, dans la continuité de la zone aujourd’hui couverte. L’autre est en centre-ville entre les rues de la République et des Ursulines, et s’étire jusqu’au boulevard Marcel-Sembat en englobant le TGP et ses abords. 
 


Pas de carte disponible sur le déploiement

Par crainte sans doute de ne pouvoir tenir ses délais, Orange s’oppose pour l’heure à la diffusion de toute carte qui eut permis aux habitants de ces quartiers d’avoir une vue précise de leur perspective de raccordement. C’est d’autant plus dommage que les « cartes de couverture » consultables sur son site reseaux.orange.fr ne sont pas à jour. Il faut dire que le déploiement de la fibre se heurte aujourd’hui à deux inconnues. Orange fait d’abord état entre autres de difficultés posées par les nombreux travaux en cours sur le territoire (1) et les conduites qui sont à réparer.

Autre écueil, la pénurie de fibre optique. Comme s’en sont fait l’écho les publications spécialisées depuis bientôt un an, la production mondiale peine à suivre la demande,  et surtout celle de la Chine qui en absorbe plus de la moitié. En France, où les besoins ont explosé avec le Plan France Très Haut Débit, 13 millions de km de fibre auraient été déployés en 2017 contre 2,3 millions en 2012.

Marylène Lenfant

(1) 22 000 clients Orange ont été privés d'Internet et de téléphone vendredi 18 janvier, dont plusieurs centaines à Saint-Denis suite à une coupure accidentelle de câbles fibre sur un chantier à Aubervilliers.