À la une En ville

Santé
/ La Maison médicale de garde ouvre en soirée

Impossible de décrocher un rendez-vous chez un médecin généraliste ou de patienter des heures en attendant SOS Médecin ? Plutôt que d’aller aux urgences, la Maison médicale de garde vous accueille en soirée et le week-end.
Le Dr Lahmi et l'agent de sécurité Abdoulaye sont de service à la Maison médicale de garde.
Le Dr Lahmi et l'agent de sécurité Abdoulaye sont de service à la Maison médicale de garde.

À 20h, en semaine, la Maison des femmes de Saint-Denis est désormais investie par l’équipe de la Maison médicale de garde. Depuis le 4 janvier 2019, l’association Réseau de santé de Saint-Denis et des communes environnantes a déménagé dans cet espace partagé, situé juste en face de son ancien local, où ses médecins généralistes recevaient déjà des patients le week-end depuis une dizaine d’années. La grande nouveauté : des horaires d’ouverture élargis (1), avec une nouvelle présence de 20h à minuit en semaine. 

Une quarantaine de médecins (dont ceux des centres municipaux de santé) se relaient les gardes. Ce mercredi 9 janvier, c’est le Dr Lahmi, médecin généraliste à La Courneuve qui officie. Première étape de la soirée : téléphoner aux IAO (infirmière d’accueil et d’orientation) des urgences de l’hôpital Delafontaine, pour leur rappeler qu’elles peuvent rediriger des patients vers la Maison médicale de garde.

« L’objectif est de désengorger les urgences, qui reçoivent souvent des cas de médecine générale non-urgents. Ces patients, non prioritaires là-bas, doivent souvent attendre plusieurs heures », constate le Dr El Khazzar, présidente de l’association qui gère la Maison médicale de garde. La position géographique de leur lieu d’accueil, à 100 mètres des urgences, facilite ce fonctionnement.
 

Attente réduite et sans rendez-vous

À 21h15, la première patiente arrive : une fillette de 3 ans, emmitouflée dans une doudoune rose. Son père la porte et tient à la main la feuille que lui a remis les urgences, qui décrit les symptômes. « Elle a le nez qui coule, mal aux oreilles, de la fièvre… », explique-t-il en donnant les renseignements administratifs à Abdoulaye, l’agent de sécurité qui tient l’accueil. Le Dr Lahmi les emmène dans la salle de consultation. Verdict : une otite. La famille repart avec une ordonnance d’antibiotiques.

Des patients peuvent arriver sur les conseils du Samu, ou même directement, sans passer par un interlocuteur, ni prendre rendez-vous. « Nous manquons de médecins généralistes à Saint-Denis, c’est aussi un moyen d’obtenir une consultation rapidement », souligne le Dr El Khazzar. Les patients viennent pour des pathologies aussi variées que dans un cabinet médical (bronchite, gastro…). La Maison médicale de garde applique le tiers payant et accepte la CMU et l’AME. Ce 9 janvier, une seule famille s’est présentée. Le bouche-à-oreille doit encore opérer…
 

Delphine Dauvergne

(1) La Maison médicale de garde, située à la Maison des femmes (1, chemin du Moulin-Basset) est ouverte du lundi au vendredi de 20h à minuit, samedi 12h-20h, dimanche et jours fériés 8h-20h.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur