En ville

La Main fine s’élargit

Cette association d'insertion dispose désormais de deux locaux dans le centre de Saint-Denis.
Pendant l'inauguration de la boutique rue Jean-Jaurès
Pendant l'inauguration de la boutique rue Jean-Jaurès


La Main fine a maintenant deux faces. Le 22, rue Jean-Jaurès abrite toujours une boutique de linge et de vêtements au rez-de-chaussée et un atelier de couture à l’étage. Et, à deux pas, au 30, rue de Strasbourg, l’association vient d’ouvrir un salon de coiffure qui pratique les tarifs du commerce pour ne pas lui faire de concurrence déloyale.

Cet agrandissement de la Main a été fêté le 9 décembre dans les deux lieux. L’occasion pour Bernadette Rwegera, la présidente, de rappeler le travail accompli depuis 1998, qui consiste à insérer des « femmes en grande précarité pour les aider à se stabiliser et à accéder à un emploi par le biais de la formation ».


Plusieurs élus municipaux (Didier Paillard, Florence Haye, Francis Langlade, Akim Rebiha) qui aident l’association depuis sa naissance étaient présents. Christophe Girard, adjoint au commerce, s’est félicité de « ce long compagnonnage » et Stéphane Peu a dit combien Plaine commune habitat était satisfait d’avoir contribué à cette installation en centre-ville.

Une vingtaine de femmes travaille dans les deux boutiques, 20 heures par semaine payées au Smic, dans le cadre d’un contrat de six mois maximum renouvelable une fois. Quelques-unes d’entre elles ont fait un mini défilé de mode pour terminer les festivités inaugurales.

D.Sz.