En bref

La journée sans immigré se prépare

Quelle belle idée, intelligente et pédagogique ! Le collectif « La journée sans immigrés : 24h sans nous ! » a décidé de faire du 1er mars une journée historique. Une journée où l’immigration sortira de l’économie nationale. Ces militants inventifs écrivent ça dans leur manifeste : « Nous, femmes et hommes, de toutes croyances, de tous bords politiques, et de toutes couleurs de peaux, immigrés, descendants d’immigrés, citoyens conscients de l’apport essentiel de l’immigration à notre pays, en avons assez des propos indignes tenus par certains responsables politiques visant à stigmatiser ou criminaliser les immigrés et leurs descendants […]. Le 1er mars 2005 est entré en vigueur le “code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile” (CESEDA), plus communément appelé le code des étrangers. Cette loi symbolise une conception utilitariste de l’immigration, en d’autres termes, une immigration choisie sur critères économiques. Nous ne pouvions trouver de meilleur jour pour appeler à “une journée sans immigrés” […]. Le 1er mars 2010 pour la première fois en France, nous décidons de ne pas participer à la vie de la cité. Par cette absence, nous voulons marquer la nécessité de notre présence. »
Pour préparer le 1er mars, les membres du collectif de Saint-Denis seront sur le marché le 20 décembre pour populariser l’initiative.

D.Sz
Lire aussi : Une vingtaine d’ouvriers sans-papiers occupe BS Intérim